Le Gala


Par La Corpo d’Assas


Le Gala.

Le Gala, c’est quoi ?

Fermez les yeux, détendez vous et imaginez. Imaginez la place de l’Etoile et vous, dans votre plus bel apparat, un costume, une robe, un sourire. Il fait déjà noir et vous marchez vers l’avenue Hoche sous la lumière des lampadaires. Il fait déjà frais, mais ce soir on y pense pas, ce soir, on est heureux. Heureux d’y être enfin. C’est un événement clé ce Gala. Une clé de voute entre la fin d’un semestre, le premier semestre en tant qu’étudiant pour certains, et les fameux et redoutés Partiels. Enfin bref, vous marchiez sur l’avenue Hoche et vous y êtes. Vous êtes arrivés devant les Salons. Et la féérie parisienne s’enchaine, un tapis rouge, des visages connus… Et inconnus. Le son des claquements de talon de ses jolies filles s’estompe peu à peu, le son des voix se perd et s’efface tandis que le bruit pétillant des bulles remontant imperceptiblement des coupes de champagne prend les devants. C’est l’atmosphère entière de cet endroit, de cette ambiance qui vous enivre. Et la fête est lancée, et on danse et l’on chante et l’on essaye de se faire entendre.

Vous le voyez ce jeune homme ? Oui, celui que vous regardiez dans la bibliothèque il n’y a pas moins d’une semaine, quand son regard a croisé le votre il a sourit ! Et quel sourire ! Et cette demoiselle ? Celle la même que vous avez aperçu en amphithéâtre mardi dernier, n’est elle pas délicieuse dans sa robe longue ? Allez lui offrir un verre ! Et oui parce que c’est ça aussi ce soir. Un soir de rencontre. Toutes les personnes qui vous ont parlées pour vous demander un cours, un conseil, pour peut-être partager leurs craintes ? « Hey, t’as fais ta dissertation pour cette semaine ? ». Toutes ces personnes, et elles sont nombreuses, vous les verrez et ils vous verront, et eux aussi aimeraient partager un peu plus qu’un « on a vraiment pas mal de boulot cette semaine ». Allez y ! C’est ce soir où vous faites des rencontres ! Payez votre tournée ! Vous n’êtes pas sorti depuis longtemps tout de même ! Et puis, devenez ami (ou plus) avec un Eco-Gestion, c’est important, il saura vous expliquer par des systèmes mathématico-économiques en rapport avec l’offre et la demande, la raison pour laquelle votre porte monnaie est vide à la fin de la soirée ! Mais c’est ça le Gala. Une expérience. Et elle vous permet de faire tellement de choses. C’est bien simple, vous pouvez évoluer entre les Salons au gré des musiques changeantes, vous pouvez siroter ou boire très franchement votre verre. Vous pouvez (enfin) montrer votre danse, et sachez que le monde n’attend que ça. Vous pouvez et vous allez rencontrer, discuter, rigoler. Peut être que la personne détenant un cours complet d’Institution Judiciaire et Administrative se trouvera juste à coté de vous au bar ! Et on le sait tous ici, personne n’est allé à tous les amphis de cette matière.

Et puis il y a aussi les serveurs et les serveuses, ce serait laisser tomber une partie de l’effervescence que de ne pas en parler. Ils sont beaux, elles sont belles, ils sont tous motivés et surtout heureux que vous soyez la. Ils n’attendent que vous. Ces gens sont incroyables et drôles et ils feront tout pour que vous passiez une agréable et inoubliable soirée. Cette année, une nouveauté. Des masques, des beaux masques. Vous pouvez d’ailleurs ramener les vôtres si vous le voulez. Une soirée « masquée » ; quoi de plus sensuel ? Un accessoire parfait et même indispensable comme phrase d’approche ; si vous avez lu phrase « d’accroche » allez, partez, courez au Gala et vous trémoussez sans plus attendre ou vous coulerez dans les limbes méthodologiques. En effet c’est au Gala masqué que la phrase « t’as de beaux yeux tu sais ? » prend tout son sens (à tester, c’est une valeur sure) ! Non sans rire « ton masque met en valeur tes lèvres » , « enlève le s’il te plait, je suis sur que je rate un magnifique visage » ou encore pour les rigolos « ton masque te va tellement bien, j’ai même pas vu que t’avais des seins » et enfin pour les femmes fatales « oh si tu portais seulement ton masque et ta cravate ». Vous le voyez bien, des phrases d’approches, grâce à ses masques, il y en a pour tous les gouts.

Au Gala il y en a pour toutes les envies, tous les désirs ; au Gala il y en a pour tout le monde. Le Gala c’est du rêve. Pour finir je ne vous dirai qu’une chose : le Gala c’est ce soir.


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s