Si Dieu n’avait pas inventé l’alcool, les bretons seraient maitres du monde


29408_1480602334084_4239945_n.jpgTanguy Jambu-Merlin, secrétaire général de la Pravd’Assas et étudiant en Droit et Économie, est avant tout un breton convaincu, de souche, véritable. Marin depuis le berceau et consommateur de chouchen depuis presque aussi longtemps, il défendra corps et âme sa région, surtout la Bretagne Nord, car chacun sait que le Sud, le Morbihan, a été envahi par les parigos…


Vous l’aurez compris, cet article va traiter du paradis sur terre. En effet, on a pu lire dans les colonnes de ce journal les diatribes d’une picarde défendant avec véhémence son droit à la consanguinité (ils sont fous ces picards) et un lozérien essayant de nous faire croire que son coin paumé avait de l’avenir en 10 points… Que c’est mignon.

 

Toutes ces personnes venant du petit pays à l’Est de le Bretagne, qu‘on appelle la France paraît-il, ont oublié une chose, c’est que nous autre bretons on a une potion magique, et on est tombé dedans étant petit. Celle-ci s’appelle « éthanol » (ou C2H6O pour les éventuels chimistes parmi vous), que le vulgum pecus appelle plus prosaïquement « alcool ». Dérivé sous de maintes variantes, comme le chouchen, l’hydromel, ou encore le cidre, ce breuvage extraordinaire nous donne la faculté de conduire nos voiture sans se prendre de chênes sur le bords de l’autoroute (gratuite), ou de barrer notre navire sans l’envoyer sur un rocher.

En parlant de cidre, il faut ici faire une précision capitale. LE CIDRE EST BRETON ET PAS NORMAND !!! Ces saligots, en plus de nous avoir piqué le Mont-Saint-Michel, essayent de faire croire à la planète entière qu’ils ont inventé ce doux breuvage. Ils payeront un jour…

Revenons à nos cochons. C’est donc cette potion, l’alcool, qui fait notre force, à nous les bretons, mais qui est aussi notre faiblesse. En effet, paraitrait il qu’une surconsommation tendrait à nous rendre improductifs, et parfois incompréhensibles… Pourtant, sans cela nous aurions vraiment tous les atouts pour devenir les maîtres du monde.

Ainsi, là où le parigo moyen dira qu’il pleut tout le temps en Bretagne, nous on dira qu’il fait beau plusieurs fois par jours (et n’oublions pas que « en Bretagne la pluie ne mouille que les cons » – Olivier des Kersauson). D’ailleurs ce même parigo se plaindra qu’il fait froid en été dans nos landes battues par les vents, alors que le vrai celte trouvera qu’au moins il fait « chaud » en hiver. En même temps le thermomètre est bloqué entre 12 et 16 degrés toute l’année. Certes, l’eau est froide à la plage, mais au moins c’est bon pour la circulation sanguine. Ainsi tout argument contre le climat de notre beau pays est invalide.

 

La seconde preuve de notre supériorité vient de notre cuisine bretonne, et de nos spécialités. Notre arme secrète ? Le BEURRE ! Par contre attention ! Du beurre ce n’est pas une patte de lait fermentée sans goût comme on en trouve dans les restaurants parisiens (à l’exception de ceux du quartier du Montparnasse, terre d’exil pour mes compatriotes). Du Beurre ça doit avoir du sel. Beaucoup de sel. En gros Cristaux bien craquants sous la dent. Mais me direz vous, que fait-on de ce beurre ? Dans quoi l’utilise t-on ? Je sens la salive vous monter à la bouche bande de petits gourmands. Et bien on le met dans absolument tout ! Oui, tout. En entrée ? Salade de haricots cuits au beurre. Plat ? Galette Bretonne dorée au beurre évidemment (bien sûr la galette complète jambon, œuf, fromage, avec éventuellement complément oignon et tomates, pour les meilleures du monde allez Place du Martray derrière le port à Paimpol, crêperie Ty Crampouz). Et enfin, pour le dessert, notre arme ultime, dons la recette n’est révélée qu’une fois à chaque millénaire. Je parle bien de cette pâtisserie que seuls les plus braves ont osé approcher. Elle est venue à bout de tous les régimes, même les plus forts. Je parle bien du KOUIGN AMANN ! Vous vous êtes déjà demandés de quoi était composé ce sumo celte ? Et bien je vais vous le dire, à vos risque et périls, attention spoiler ! Ce beau bébé de 1,5kg sera normalement composé de un tiers de pâte feuilletée, un tiers de sucre, et un putain de tiers de beure ! Diabétiques s’abstenir…

Si après tout ça vous ne voyez toujours pas en quoi la Bretagne est notre terre promise à tous, alors plus rien ne pourra vous sauver, c’est fini pour vous, jusqu’au moment où les bretons viendront sauver le monde. Pour vous redonner espoir, voici notre hymne national :

 


 

La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s