Le bouquin du mois : Je suis Pilgrim, de Terry Hayes

 

« Dans une guerre la première victime, c’est la vérité ». 

 

Terry Hayes est un scénariste et producteur désormais aussi écrivain. Né en Angleterre, il émigre dès son plus jeune âge en Australie où il suit une formation de journaliste. A vingt et un ans, il est correspondant en Amérique du Nord, basé à New York. Deux ans après, il retourne à Sidney où il travaille comme journaliste d’investigation, politique et chroniqueur. Un temps journaliste, il est devenu scénariste pour le cinéma notamment de « Mad Max 2 : The Road Warrior » (1981), « Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre » (1985), « Calme blanc » (Dead Calm, 1989) ainsi que pour la télévision. Il a remporté plus de vingt récompenses pour son travail. Père de quatre enfants, il vit en Suisse avec sa femme américaine, Kristen Son premier roman, « Je suis Pilgrim » (I Am Pilgrim) a été publié par Transworld Publishers, en juillet 2013. Avec ce dernier Terry Hayes signe une entrée remarquable dans le monde du roman d’espionnage. Je suis Pilgrim est une merveille de suspens et d’écriture et le lecteur, haletant, aura tôt fait de venir à bout de ces quelques 900 pages.

Un petit résumé certifié no spoil puisque vous le retrouverez en quatrième de couverture :

91ZnGTWgdXLUne jeune femme assassinée dans un hôtel sinistre de Manhattan. Un zoologiste, père de familledécapité en public sous le soleil d’Arabie Saoudite. Le directeur adjoint d’un institut médical énucléé en Syrie. Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l’humanité.

Et en fil rouge, reliant ces événements, un dénommé Pilgrim.

Pilgrim n’existe pas officiellement.

Sous ce nom de code se cache un homme qui, autrefois, a dirigé une unité d’élite des services secrets et qui, avant de se retirer dans l’anonymat le plus total, a écrit un livre de référence sur la criminologie et la médecine légale.

Un homme rattrapé par son passé d’agent secret.

Un thriller d’espionnage exceptionnel, mélange de Homeland et de Jason Bourne.

 Si vous êtes féru d’espionnage ce livre est fait pour vous. Mais si vous vous intéressez à la politique internationale, l’histoire, la diplomatie, l’émergence du terrorisme, les nazis, la guerre froide et son inévitable bloc rouge je vous le conseille vraiment ! Au fil des lignes Terry Hayes nous emmène avec brio aux quatre coins du monde : de Paris à Bodrum en passant par Moscou, Berlin, la Thaïlande et évidemment New York. Une de ses véritables prouesses, la plus notable peut-être, c’est de ne pas perdre le lecteur. En effet entre des flashs back réguliers, deux passés qui se réunissent dans le présent, des enquêtes entremêlées et un personnage principal narrateur, nous aurions tout le loisir de nous perdre et de ne plus rien comprendre à l’intrigue, ou plutôt aux intrigues. Un des rares reproches vient pourtant tacher cette prouesse, c’est qu’au début du livre énormément d’informations diverses et variées sont données au lecteur (liseur ?) qui peut alors difficilement faire des liens, mais patience ils se feront tous seuls et beaucoup mieux que vous ne l’aviez imaginé ! Mais aussi c’est un livre qui peut paraître terrifiant, terrifiant oui, parce que ce roman nous parle de terrorisme. D’un terrorisme qui fait l’actualité du moment. De ces combattants au nom d’Allah, prêt à tout, jusqu’à l’horreur. L’analyse et la description que fait l’auteur de ce terrorisme est poignante de réalisme et obligera le bibliomane à réfléchir et se poser des questions.

Sorti en France, 2014 ce livre est maintenant en poche, récompensé par le prix des lecteurs 2015, et vous pouvez vous le procurer pour moins de 10 euros. N’hésitez pas et foncez au cœur du monde des services de renseignements prendre une bouffée d’adrénaline et d’imagination.


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s