LES RESULTATS COMMENTES DES ELECTIONS


Hier, c’était les élections. Peu après 21h, les résultats sont tombés. Voici en exclusivité les nouveaux élus au Conseil d’administration et au Conseil Etudiant de la Vie Universitaire, commentés association par association.


 

Assas.net résiste, poussée de l’Alliance et débarquement de souverainistes.

 

Les résultats sont tombés, les ongles sont rongés et les esprits sont délivrés. Après une journée de tractage et de vote, la sanction des urnes tombe. La Pravd’Assas vous propose les résultats de ces élections. Si le nombre d’élu est correct, nous tenons à vous préciser que la précision du nombre de votants n’est pas garantie. Rappelons que le vote se tenait sur tous les campus d’Assas.

Aux élections du collège des étudiants au Conseil d’Administration, cinq listes concourraient. Deux politiques (ici nommées UNI et UNEF) et Assas.net et l’Alliance (qui elle regroupe une vingtaine d’associations). On note l’absence de la Cocarde et de Assas Patriote, désavantagés par une difficulté rajoutée par l’Administration : l’obligation de compter dans ses candidats des étudiants de l’IFP d’Assas. Pour ceux qui ne connaissent pas, des étudiants en info-comm’. Ah, ces quotas…

 

Aux élections du Conseil Etudiant de la Vie Universitaire (CEVU), 7 listes concourraient. Une liste magistère, une autre qui selon nos informations représentaient des doctorants, mais aussi les quatre concurrents au Conseil d’Administration avec en plus la Cocarde, et les Patriotes.

La Rédaction de la Pravd’Assas souhaite rendre hommage à la Boule d’Assas qui a rendu sa liste électorale trop tard et disparaît donc pour quelques temps du CEVU. A savoir : la Corpo et l’UGES quant à elles ont rejoint l’Alliance ce qui gonfle quelque peu les résultats.

 

Conseil d’Administration :

6 sièges (5 au précédent scrutin)

2149 votants soit un siège pour 358 voix.

 

  1. Assas.net à 787 voix : 2 sièges (2 avant)
  2. L’Alliance à 759 voix : 2 sièges (1 avant)
  3. UNEF à 319 voix : 1 siège (1 avant)
  4. UNI à 284 voix : 1 siège (1 avant)

 

 

 

 

Conseil Etudiant de la Vie Universitaire  [MAJ]:

10 sièges + 2 sièges IFP. A noter une composition un peu particulière qui nous oblige à ne pas trop entrer dans les détails pour ne pas vous compliquer la lecture.

2130 votants soit un siège pour 213 voix. 40 voix de l’IFP.

 

  1. Assas.net à 726 voix : 3 sièges ( 3 avant) + 1 siège IFP
  2. L’Alliance à 695 voix : 3 sièges (3 +1 UGES + 1 Corpo)
  3. UNEF à 262 voix : 1 siège (1 avant) + 1 siège IFP (élu soutenu par l’UEC, 27 voix/40).
  4. UNI à 220 voix : 1 siège (1 avant)
  5. Cocarde à 122 voix : 1 siège (non existants)
  6. Patriote à 105 voix : 1 siège (0 avant)

 

Assas.net :

Sur le papier, l’association qui reste malgré tout la première d’Assas recule. Mais c’est sans noter l’Alliance dont la taille n’a cessé d’augmenter depuis les dernières élections. Si Anaïs, la présidente de Assas.net se demande « où est passé [son] troisième élu », et se dit plutôt déçue par le score à Vaugirard, son association a résisté au tsunami tant attendu de l’Alliance. Une belle performance. Attention tout de même à être plus présents au Centre Assas pour rester au niveau sur le terrain.

On a aimé : le beau collier de ballons bleus au-dessus de l’entrée d’Assas et la distribution de stickers.

 

L’Alliance :

Présente tout au long de l’année via la Corpo (le Gala), AJC (Juppé ou jobs étudiants), l’UGES (ski) ou Révolte-toi Assas, sans oublier toutes les autres associations, l’Alliance réalise finalement un score assez décevant dû à leur absence du Centre Melun. Surtout, on pouvait s’attendre à plus de voix, étant donné le réservoirs que l’Alliance a ne serait-ce qu’en faisant voter tous les membres et réseaux des membres. Cependant, l’Alliance est forte par sa masse et sa capacité de mobilisation lorsqu’on additionne le nombre de membres dans toutes ses associations composantes : aucune raison, donc, de s’inquiéter. Pour résumer un score somme toute excellent : un bon départ, mais qui souffre d’un certain retard à l’allumage. On notera une réelle satisfaction  au sein de l’Alliance après les résultats.

On a particulièrement aimé : la bonne ambiance qui régnait entre leurs membres et ceux des concurrents pendant les élections, mais aussi leurs bonbons.

 

L’UNEF :

Première association politisée de la fac, l’UNEF profite du report de voix de toutes les associations de gauche qui n’existent pas ici. C’est finalement un score assez décevant lorsqu’on sait que toutes les universités se soulèvent contre la loi El Khomri et qu’ailleurs les AG du mouvement font salles combles. Pour remuer la faucille dans la plaie, l’UNEF se dote d’un score aussi bas que les notes des TD dans lesquels ils se sont imposés le jour même du vote.

On a vraiment adoré : un manque d’humour de certains de leurs membres qui suite à notre article sur eux ont traité devant des interlocuteurs lambda la Pravd’Assas de torchon. Sauf que les interlocuteurs, c’était nous 🙂

L’UNI :

Bonne dernière au CA, fragilisée au CEVU, il serait cependant mal avisé de jeter la pierre au syndicat de droite vu qu’il a souffert de la dispersion des voix avec la Cocarde, des conflits internes, et d’un apriori très négatifs des étudiants sur lui. Cependant, deux choses viennent aggraver ce score : la scission de l’UEJF qui a quitté au dernier moment l’Alliance pour l’UNI n’a apparemment que sauvé les meubles. Ceci est une autre histoire, mais il est important de savoir que ce rapprochement en a choqué plus d’un, beaucoup d’étudiants de confession juive se demandant en quoi leur religion les associait à la droite. Bien qu’au courant de cette histoire, la Pravd’Assas n’a pas souhaité s’aventurer sur le terrain du politico-confessionnel avant les élections.

Mais aussi, une technique d’approche totalement à revoir, avec une campagne axée sur la dénonciation des blocages dans les autres facs. Lorsqu’on sait que Assas ne connait pas les blocages (et dédaigne les autres facs, NDLR), on comprend la difficulté d’accrocher avec l’électeur.

On aura aimé : des militants 12 heures sur le terrain qui souriaient encore à 6 heures du soir. Comme quoi, être scout ça aide.

 

La Cocarde :

A fond pour la sélection et les places à la BU, la Cocarde est à Assas ce que les pétitions de De Haas sont à la loi El Khomri : fan de pétitions célèbres. Trêve de comparaisons hasardeuses, c’est un beau score pour la petite nouvelle des nombreuses associations politiques. La Cocarde paye toutefois son accrochage avec Patriote étalé sur les réseaux sociaux par les deux pages, mais aussi son créneau politique coincé entre l’UNI et Patriote, plus anciens. Répondant à nos sollicitations, Maxime se dit très heureux de l’attention et de l’espoir que les étudiants portent à l’égard de son projet, et promet que le travail ne tardera pas.

On a apprécié : l’excuse du tractage à l’extérieur pour aller fumer une cigarette.

Assas Patriote :

Comme la Cocarde, Assas Patriote réussi à arracher un élu ! Ils reviennent donc siéger aux conseils étudiants. Pas grand-chose à dire vu que leurs scores changent peu d’année en année et que l’association reste très confidentielle.

On aura adoré : les deux trois braves assassiens qui ont appliqué la journée de la djellaba.

Le Lozérien


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s