[Tribune] M. Poisson, cachez cet antisémitisme que je ne saurais voir…

(Nous rappelons que les opinions de nos contributeurs n’engagent qu’eux et ne lient en aucun cas la rédaction de la Pravd’Assas, ndlr)


Tribunes écrites par Raphael Revah, nouveau rédacteur à La Pravd’Assas, en réponse à la tribune du Lozérien paru dans nos colonnes sur le même sujet.


HOSANNA! Ce week-end, dans Nice Matin, Jean Frédéric Poisson, digne héritier de Boutin, septième homme de la primaire de la droite et du centre, une semaine après avoir manifesté avec la France de Saint Louis lors de la manif pour tous nous gratifie d’une sortie médiatique hallucinante.

Il déclare : « La proximité de Mme Clinton avec les supers financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l’Europe et la France ». Réaction immédiate du camp des Républicains D’ABORD (Estrosi, NKM et consort) puis du CRIF, ENSUITE.

S’ensuit alors une demande de NKM à la Haute autorité de la primaire pour exclure celui que l’on appellera JFP (Jean Frédéric Poisson) de la primaire (demande par ailleurs, explicitement non soutenue par Le Maire, qui, encore une fois, fait preuve d’un courage sans bornes, il n’y a pas à dire, le renouveau, c’est Bruno !).

Alors, que doit-on faire, l’exclure ou pas ? JFP antisémite, antisioniste, ou tout simplement idiot ?

Pour ma part, je pencherais pour une bonne dose de bêtise saupoudré d’un antisémitisme que l’on ne peut voir que dans les bas fonds des réseaux sociaux ou les rassemblements des scouts d’Europe dont certains distribuent, nonchalamment d’ailleurs, l’Action française (journal fondé par Charles Maurras, antisémite assumé) à la sortie du métro.

En effet si l’utilisation du mot lobby sioniste peut apparaitre comme « simplement » antisioniste, son utilisation à côté de la notion de finance internationale, est pour le moins fâcheuse.

Attendez, ca ne vous rappelle rien ? Les sionistes, la finance, Wall Street, la 1ere puissance du monde, les lobby.. vous êtes sûrs?.. ah ça y est vous vous rappelez maintenant! Eh oui ! bingo! La théorie du complot ! La dernière fois que l’on a entendu ces associations de mots, c’était dans la bouche d’Alain Soral et sous Maurras.

Car c’est bien de cela dont il s’agit, c’est le retour à l’antisémitisme rampant de l’extrême droite ! JFP accrédite, par sa sortie la thèse selon laquelle les juifs dirigent la France, l’Europe et même le monde !

Les experts d’un jour en politique américaine pourront me rétorquer que non, JFP ne fait que le rapprochement entre AIPAC (Americain Israël Public Affairs Commitee, ndlr :un groupe pro israélien américain) et Clinton.

En effet l’AIPAC est bien un groupe de pression qui joue un rôle important lors de l’élection présidentielle. Oui, Clinton et Trump ont tous les deux défilé devant ce groupe de pression pour y faire leur proposition à la fois pour la communauté juive et pour Israel.

Néanmoins ne nous méprenons pas, la société américaine dont la devise est « in God we trust » est bien différente de la notre. C’est une société communautariste, déiste où les communautés religieuses et ethniques sont reconnues en tant que tel. On verra d’ailleurs fréquemment des affiches « Jews for Hilary » ou « Jews for Trump » (Les juifs avec Hilary ; les juifs avec Trump) lors des différents meeting. C’est une société ou les statistiques ethniques y sont pleinement assumés, où on peut par exemple passer sa vie sans parler un mot d’anglais, en restant avec sa communauté. Pour paraphraser Clermont Tonnerre, le fonctionnement des USA (pour les juifs, les musulmans, les hispaniques, les afro américains, etc..) c’est : tout en tant que nation, rien en tant qu’individu.

Il y a tout d’abords un problème de fond. En effet, la communauté juive ne soutient pas Clinton du fait de son action en tant qu’ex secrétaire d’Etat sous le gouvernement Obama. Ensuite, l’AIPAC n’a rien à voir avec Wall Street ou la fiance internationale. Enfin, on ne peut pas sincèrement croire qu’il essaye ici de disserter, sur l’influence des groupes de pression dans la campagne américaine. Si l’on convient volontiers que l’AIPAC est bien un groupe de pression, elle n’est en rien liée à Wall Street, à la finance américaine et/ou internationale. C’est dans le mélange des deux que se situe le problème et la gêne. Aussi, on peut légitimement penser que JFP ne fait que rappeler ce qu’il pense vraiment en flattant son électorat de la droite catho traditionnelle.

L’antisémitisme revendiqué et l’antisémitisme primaire sous couvert d’antisionisme qui devient de plus en plus banal et justifiée doit être notre combat quotidien dans notre pays qui, rappelons-le, contient la 3ème communauté juive derrière Israel et les Etats Unis avec 470 000 membres.

Pour avoir excité les adeptes antisémites de Soral et de Maurras, pour avoir rappelé à la France qui il est et qui sont ses électeurs, JFP doit être exclu de la primaire de la droite et du centre sans autre forme de procès. « La bêtise a deux manières d’être : elle se tait ou elle parle, la bêtise muette est supportable » disait Balzac, cette fois elle n’est pas muette et c’en est déjà trop.


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s