Insurrection capillaire !

(Nous rappelons que les opinions de nos contributeurs n’engagent qu’eux et ne lient en aucun cas la rédaction de la Pravd’Assas, ndlr)


Il est tard ce soir, après avoir rattrapé mon retard sur les épisodes des « Reines du shopping » je me penche sur les débriefings mode de la fashion week, les dernières tendances et autres accessoires indispensables de 2016.

Je vous passerai une analyse des plus beaux looks, ou des pires, exhibés durant cette farandole de tissu et d’excentricité qu’est la Fashion Week partant du postulat que des looks à contre-courant voir lunaires peuvent très bien aller à une personne. De préférence filiforme d’1m90, le regard hautain et la bouche semi ouverte.

Je me concentrerai donc sur ces petits points de non-mode que certains se plaisent à magnifier, exalter, encourager (je ne vise bien sûr pas GQ et ses petites sorties de routes habituelles…)

Avec une si bonne mise en bouche que ce lien vers un article GQ dont l’auteur à été, selon mes espérances les plus candides, viré, je ne résiste pas à l’envie de commencer par la tête, alouette (c’est la brigade du style ici, pas celle de l’humour). Je tiens déjà à réaffirmer ma joie quant à l’abandon du bob à 2015 (ou à Tolbiac) et de la “glitter beard“ mais 2016 nous promet des choses radieuses, trois principales :

  • cheveux blond platine hommeArgumentation Nestorienne oblige (les vrais de Lysias comprendront), commençons par l’incompréhension ultime, le blond platine. Alors non cela ne va déjà pas, en général, aux demoiselles mais alors sur un homme, non.

 

  • Je serai un peu moins concis sur l’Undercut car c’est peut-être le sujet le plus trouble ici abordé. J’admets que cela peut aller à certaines
    personnes, s’il est fadé et qu’une touche d’originalité ne fait pas de mal, mais qu’il soit low ou high et alors le GUD vous tendra les bras.

undercutEn plus d’avoir l’air un peu tatillon sur les questions patriotiques cette coupe est très dure à maitriser, surtout lors de la repousse et on risque les effets « coupes asymétriques » honnies par tous les coiffeurs qui n’ont pas prononcé le serment d’Hypocrite (accepter de faire un mulet tant que le client aligne l’oseille). Mais aussi l’épineux problème des mèches longues sur un crâne quasi rasé derrière, ce que je trouve personnellement immonde.

Le côté coton-tige ou « balai à chiotte » pour les plus distingués est aussi réel, fiers successeurs voir anciens adeptes de la coupe espagnole ne vous y trompez pas en dehors des podiums est des gazons il vaut mieux préférer le classicisme à une excentricité mal venue.

 

  • Alors je vous entends déjà crier à l’acharnement, vous, hypsters déjà irrités par l’article de la semaine dernière, mais je ne comprends pas comment une coiffure honorable portée par Bouddha puis les hauts dignitaires japonais a pu dégénérer au point de perdre tout honneur.

a-photograph-of-a-hipster-male-with-the-perfect-man-bun-hairstyle-placed-on-the-vertex-area-of-his-head-and-styled-with-long-wavy-hairPartant du postulat (étant moi-même de fibre non-mainstream) que le man bun bien exécuté peut sublimer l’animalité d’un homme. Encore une fois de préférence grand et fort style viking, Tarzan, Shan dans Mulan ou autres forces de la nature. Il a connu des dérives dans l’appropriation et la recherche d’originalité exacerbée.

Entendons nous, un man bun ce n’est pas cette petite queue de rat ou semi-catogan qui n’a aucune allure et qui n’était portée que par de saints hommes, tels Robespierre et ses contemporains, non, zut et rezut !

16-totalbeauty-jefaisleguet-fr_Ce n’est pas non plus un man braid, tresse pour homme lancée par quelque extravagant, notamment Ragnar dans la série Viking, et qui, oui sur le papier peut aller à un homme qui veut courser la ribaude entre deux raids sur son drakkar. Sinon non, je vous invite à reconsidérer la chose, et encore plus si vous aviez prévu la teinture ou l’accessoire qui va bien (style perle pour cheveux).

Cela ne vous suffit pas ? Rappelez vous que cette coiffure tire sur le cheveux et serait donc à l’origine d’une calvitie précoce, voilà, voilà.

Je me sens tout à coup plus léger, mais, il n’est que 1h22 à ma montre j’ai donc encore le temps d’au moins fustiger une ou deux perversions des podiums… mais de la procédure pénale m’attends bien sagement et je ne puis y résister, la suite de mes revendications dans un prochain article !

Jean Mazen

insurection


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s