Le moment préféré des lecteurs de Libération à Assas

[SOURCE – SPOTTED ASSAS]

Très nombreux, les lecteurs de Libération à Assas sont une race pourtant rare avant 10 heures du matin, lorsqu’il reste encore les Echos, le Figaro, l’Equipe, la Croix et même l’Humanité à prendre gratuitement à l’accueil. Cependant, les durs de durs, les vrais de vrais, les citoyens des citoyens sont persuadés d’accomplir un acte militant à chacun de leur geste. Décidément fiers au point d’arborer leurs 10 pages à 2€ comme Pierre-Louis de Redeudeu arbore sa chevalière, certains lecteurs de Libé ont été approché par la Pravd’Assas pour connaître leurs moments préférés. Les voici :

 

« Mon moment préféré, c’est lorsque j’arrive à mon TD d’anglais et que j’impressionne mon chargé en lui prouvant par A+B que Hillary va gagner le Texas contre ce raciste de Trump ! »

« Mon moment préféré, c’est lorsque je combats le fascisme en collant les « Touche pas à mon pote » à découper sur la dernière page de Libé, sur la porte du local de Assas Patriote. Mais le ventre de la bête immonde est encore si fécond… »

« Mon moment préféré, c’est lorsque, suite à l’éditorial de Laurent Joffrin, je suis le/a premier-e à lancer une pétition à Assas contre la discrimination anti-vegan. Je suis sûr-e que j’en deviens populaire. »

« Mon moment préféré, c’est lorsque pour sauver les pingouins d’Indonésie, je roule ma cigarette avec le papier de Libération. C’est vraiment beau le recyclage, mais même fumé, le journal est dégueulasse… »

« Mon moment préféré, c’est lorsque je commence une discussion avec mon voisin de métro, sur le dernier film d’artiste sorti dans un cinéma privé du XIème. Je lui récite par cœur ma critique, et s’il ne sort pas à l’arrêt suivant, je la publie sur mon Facebook. »

« Mon moment préféré, c’est lorsque j’écris un article dans mon journal où je sous-entends que ma fac est très à droite. Et là, sur Spotted, tout le monde m’insulte : voilà le vrai visage de la dédiabolisation du Front National ! »

« Mon moment préféré c’est lorsque le matin, je lis un papier sur Alep et le soir, je regarde des nouvelles d’Alep sur Quotidien. J’ai l’impression d’être un résistant de la Paix ! Et avec tous les éditoriaux que j’ai lus, si je croise Poutine, je lui dirai ses quatre vérités. »

« Mon moment préféré, c’est lorsque j’ouvre tous les sandwichs du CROUS jambon-fromage pour en retirer le jambon, symbole tellement patriarcal et islamophobe de notre faculté… »

« Mon moment préféré, c’est lorsque je pousse tous mes amis éco-gé ou ancienne chanteuse à s’inscrire comme acteurs dans le film de Yvan Attal. C’est en révélant la discrimination inconsciente au su et vu de tous, et en imposant la mixité sociale médiatique que nous créerons un vivre-ensemble à Assas. »

« Mon moment préféré c’est lorsque je détruis le système de chauffage du grand amphi. Les étudiants doivent quitter leurs fourrures décoratives pour de vraies doudounes bien moches. Comme ça, ils se popularisent et pensent plus à nos migrants. »


 

Le Lozérien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s