Les petites séries qui animeront votre long weekend

 

Par Fehri Bouden, nouveau rédacteur à la Pravd’Assas


Ah les jours fériés, des occasions parfaites pour se mettre au travail sérieusement, remettre de l’ordre dans ses cours, prendre de l’avance ; ou faire comme moi et procrastiner comme le dernier des attardés en rattrapant tous ses épisodes de séries qu’on a en retard.  Mais ce n’est pas le tout de regarder des séries encore faut-il choisir les bonnes, petit aperçu des séries que l’on peut binge-watcher en un week-end.

Black Mirror (3 saisons, 13 épisodes au total, 60 minutes par épisodes)

L’écran noir, c’est celui de votre écran d’ordinateur, de votre smartphone ou de votre télévision. Black Mirror se situe dans un futur plus ou moins proche et nous questionne sur notre rapport à la technologie et sa place dans notre quotidien. Chaque épisode est indépendant des autres, c’est à chaque fois une histoire à part entière qui se développe avec des problématiques nouvelles toujours liées à une avancée technologique ou à une évolution de la société qui auraient mal tournées. Ces histoires dystopiques, nous intriguent, nous questionnent et surtout nous dérangent par leur vraisemblance et les parallèles que l’on peut clairement faire avec le monde réel. Une série à voir absolument.

black-mirror

Sherlock (3 saisons, 10 épisodes au total, 90 minutes par épisodes)

On ne présente plus la série à succès britannique qui revisite le mythe de Sherlock Holmes. Interprété par Benedict Cumberbatch, le Sherlock Holmes du XXIème siècle est une sorte de génie de la déduction, de l’analyse et de l’apprentissage au plus haut point cynique et antipathique. Et c’est bien pour cela qu’on l’aime, il est supérieur à tous et le fait toujours savoir avec une pointe de méchanceté et d’ironie bien placée. La série Sherlock c’est aussi des enquêtes haletantes et un duel psychologique au sommet avec un Moriarty interprété par un Andrew Scott absolument fabuleux. C’est le moment de s’y mettre, la saison 4 sort en janvier prochain.

sherlock

Broadchurch (2 saisons, 8 épisodes au total, 45 minutes par épisodes)

Après le meurtre étrange d’un jeune garçon dans une petite ville côtière anglaise, les médias et la police s’affole autour de ce fait divers. On suit alors l’enquête de deux agents de police, la détective Ellie Miller, habitante bienveillante de la ville et son collègue l’inspecteur Alec Hardy, interprété par David Tennant (qui a joué le dixième Docteur WHO, le meilleur de tous), flic désabusé au passé trouble, muté dans une petite ville à cause d’une erreur qu’il aurait commise dans une affaire précédente. Dans une petite ville comme celle-ci, tous sont suspects et tous ont des secrets plus ou moins avouables. Le climat d’incertitude général et les rebondissements rendent la série absolument palpitante. Broadchurch c’est aussi une série sur l’être humain et sa capacité à être vil, égoïste, guidé par ses sentiments plutôt que sa logique ou sa morale, bref l’humain dans toute sa détresse et sa fragilité.

broadchurch

Luke Cage (1 saison, 13 épisodes, 60 minutes par épisodes)

Luke Cage est un homme qui cherche à fuir son passé et qui est doté d’une force surhumaine en plus d’être invulnérable même aux balles. A première vu on pourrait s’attendre à une série Marvel d’action classique avec beaucoup d’action et pas grand-chose d’autre, mais il n’en est rien. En effet ce cher Luke a bien du mal à accepter ses capacités. Doit-il endosser son rôle de héros au risque que son passé soit révélé ? Pourtant Harlem aurait besoin d’un symbole tel que lui pour combattre le crime organisé et les politiques corrompus. Luke Cage est une série qui s’attarde sur la psychologie de ses personnages bons comme mauvais et c’est bien là son principal atout et ce qui lui permet de se démarquer des autres. Elle est de plus desservie par un bande son très agréable à l’intonation très jazzy. On attend une saison 2.

luke cage.jpg

Rick and Morty (2 saisons, 21 épisodes au total, 20 minutes par épisodes)

Mélangez Retour vers le Futur et du LSD et vous obtiendrez Rick et Morty. Ici le Doc’ c’est Rick, un scientifique génial mais complétement fou qui a développé des technologies permettant de voyager aux quatre coins de l’univers et entre les dimensions. Il emmènera avec lui son petit-fils pas très malin, Morty, dans des aventures absolument what the fuck. Rick and Morty, c’est trash, c’est immoral et c’est l’une des meilleures productions animées occidentales des dernières années. Chaque épisode regorge d’originalité, que ce soit mettant un énorme f*** aux lois de la physique ou en inventant des races extraterrestres toujours plus bizarres et dangereuses. Rick et Morty c’est juste une série ultra fun, parfaite pour se déconnecter.

rick and morty$.jpg

Féfé


 

La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s