Un kangourou enragé et une ligue 1 dépressive !

France – Australie :

Après le match contre les Samoas samedi dernier se soldant sur une large victoire des bleus 52-8, c’était un tout autre adversaire ce soir : les wallabies australien vice-champions du monde 2015. Sur la feuille de match, et après les blessures de Trinh-Duc et Poirot, Guy Novès effectue différents changements comme Doussain à l’ouverture et Vahaamahina en deuxième ligne. En face, le coach australien fait tourner son équipe notamment en remplaçant Quade Cooper, blessé, par Foley. Après une entame de match assez fermée ne donnant lieu qu’à une pénalité de Machenaud, le match commence réellement avec un essai de Vakatawa à la 17ème mais l’Australie répondra 7 minutes plus tard par un essai de pénalité après un wall australien très bien construit perforant la défense française. La première mi-temps se solde donc sur un score serré de 11-13. La seconde mi-temps, elle, commence sur un rythme plus intense avec 3 essais en 10 minutes : Foley à la 47eme, Kuridrani à la 53eme pour l’Australie et Doussain à la 53eme pour la France. Enfin un essai de Fofana à la 65eme porte donc le score à 23-25 et qui ne bougera pas jusqu’au coup de sifflet final.

Les bleus ont tout d’abord su apporter l’impact nécessaire à l’avant avec des mêlées très convaincantes mais aussi à l’arrière avec un jeu à une passe très fluide. Pour autant beaucoup de choses restent à travailler tout d’abord en défense, en effet les vagues jaunes et vertes passaient trop facilement la défense pour gagner presque 5 mètres à chaque impact. L’addition pourrait encore plus salée contre les blacks la semaine prochaine dans ce style de jeu. De même en défense, l’absence de soutien rapide était très pénalisante surtout avec des très bons gratteurs, en face, comme Pocock. L’absence aussi d’un vrai buteur décisif en équipe de France est très pénalisante en laissant ainsi au total 7 points qui auraient pu apporter la victoire : 4 points ratés en transformation par Machenaud et un drop raté à la 80ème par Camille Lopez qui aurait pu donner la victoire aux français. Au niveau individuel, on notera la très bonne performance de Vakatawa omniprésent en attaque. Ainsi que l’entrée décisif de Camille Chat en talonneur partout dans les rucks.

Le chemin est encore long pour s’imposer comme une très grande équipe mais le style  de jeux de Guy Novès laisse présager un futur promettant à cette équipe de France en reconstruction. A court terme, ce sera encore une autre montagne à franchir, les ogres blacks, dont la dernière confrontation reste gravée dans les mémoires.

           Anselme Guillet

Après ce résumé de l’ovalie, retour sur la 13ème journée de notre belle ligue 1. Ça y est, après 1 semaine de trêve où on se demandait comme occuper notre samedi aprèm et notre dimanche soir, ligue 1 is back and guess what, c’est toujours aussi chiant !

Vendredi soir, Monaco allait s’imposer chez les Merlus. Cette équipe n’en finit plus de surprendre, tous les ans démembrée, et tous les ans reconstruite. Un collectif bien huilé, pas de vraie star (si ce n’est le retour annoncé du Tigre), un coach réaliste … Et pouf ! Ça fait des Chocapics (enfin là en l’occurrence ça fait une bonne, très bonne équipe de foot).

En ce soir de shabbat, suivait un Lille-Lyon sans saveur… Des doges sans ambition, un coach qui aurait dû disparaître de la planète foot depuis 10 ans, un stade laid. Rien à retenir de ce match si ce n’est le réalisme lyonnais. Aulas et co. pourront continuer à tweeter sur le choc contre le PSG et se voiler la face : cette équipe de Lyon doit changer de coach.

Petit focus du match du PSG. Face à des canaris qui ne dansent plus depuis longtemps et avec un parc des princes retrouvé (liberté, pour les Ultras !), Paris n’est pas bon, Jesé est juste mauvais. On retiendra quand même une magnifique entrée de Javier (et une sortie toute aussi belle), une très bonne prestation de notre Kimpembé national et de JKA. Trapp a une forme retrouvée (aurait-il revu Rihanna ?) et a su faire les arrêts nécessaires : deutsche qualitat ! on a hâte, et peur d’être à Londres cette semaine..

Pour nos amis marseillais, on notera un match triste, un but en fin de match et une victoire 1-0 courte mais méritée !

Pour finir dimanche soir, pour ceux qui n’ont pas regardé la primaire, qui n’ont pas pleuré devant la défaite de Nico ou la déroute de papi Juppé, il y avait ASSE-OGC Nice !

Ah Nice, une victoire 0-1, le soleil un bon coach et une formidable équipe ! Même sans Super Mario, Nice gagne et Nice est leader ! du jeu, de l’intensité, des attaques, de la bonne humeur, on se croirait presque en Ligue A espagnole !

Sinon, il y avait aussi Dortumund-Bayern, Real-Atlético, Manu-Arsenal mais ça… Ce sera quand la Pravda aura assez de sous pour payer des correspondants à l’étranger 😉

                                                                                                                      Raphael Revah

Allez, à la semaine prochaine et en attendant bonne chance pour vos galops ! 😉


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s