Refuser Philippot, quelle erreur…

(Nous rappelons que les opinions de nos contributeurs n’engagent qu’eux et ne lient en aucun cas la rédaction de la Pravd’Assas, ndlr)


Rappel des faits : hier, la venue de Florian Philipot à Science-Po était annulée. Il devait y intervenir dans le cadre d’une conférence débat avec face à lui un contradicteur ; conférence suivie d’une séance de questions/réponses avec les étudiants présents dans l’amphithéâtre.

Seulement, en raison de tractage d’étudiants de l’UEJF (publication du l’UEJF sur leur page FB), entre autres, et un blocage d’associations étudiantes d’extrême gauche (antifas et autres) augurant une conférence houleuse et qui ne se serait pas déroulée de façon calme, les associations organisatrices décidaient d’annuler la conférence.

Loin de moi ici la volonté de défendre de FN ou ses idées (que je ne partage en aucun point) mais d’exposer, rapidement, la façon qui me semble la plus appropriée de combattre ses idées.

Oui, le FN est un parti fondé par d’anciens SS, oui ce parti est proche/lié à des mouvements antisémites, nationalistes, homophobes, croyant à la théorie du complot judéo-maçonnique (cf les reportages lors des défilés du 1er mai). Mais non, Philippot n’est ni Hitler ni Le Pen père. Lui et son parti représentent 30% des français. Le FN reste un parti républicain (puisqu’autorisé), et il doit être combattu en tant que tel !

Il faut laisser le FN, ses représentants et de façon générale tous les autres partis et personnalités controversés s’exprimer devant des étudiants pour ensuite mieux pointer du doigt leurs contradictions que cela soit du point de vue de leur politique identitaire (rétrograde), de leur politique européenne ou encore économique (proche du front de gauche). Il faut prouver à la France que personne ne victimise le Front National, que le FN est simplement un parti proposant de mauvaises idées qui mèneraient la France au désastre.

Imaginez…le FN à Science po, le FN chez les élites, en voilà une belle contradiction face à leur discours anti élite !

Je ne doute pas que la démarche de mes amis de l’UEJF ait de nobles aspirations mais leur action aura de funestes conséquences.

Voilà ce que l’on se dira : « la venue du FN à Science po a été annulée à cause d’ organisations d’étudiants juifs et gauchistes» ce qui entrainera directement : « les juifs  et les gaucho contrôlent la politique, les médias et les écoles des élites ». Cela ne fait que renforcer d’idiots clichés.

Oui, invitons F. Philippot, invitons M.Mohamed, J.L Mélenchon, E.Zemmour et même T. Ramadan ! Tous le monde doit pouvoir s’exprimer afin que les étudiants de France et de Navarre puissent démasquer l’imposture que représentent ces partis et ces personnalités !

Alors, je vous en conjure, la prochaine fois, laissez la conférence se dérouler et allez poser des questions directement pendant le temps imparti, ce sera plus efficace.

Amicalement

                                                                                                                 Raphael Revah


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Une réflexion sur “Refuser Philippot, quelle erreur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s