Le Football féminin : un sport mystérieux

Le football ? qu’est ce que ce ballet étrange dansé autour d’une grosse balle poussée vers une cage par 22 bonshommes en short pas vraiment sexy, maillot moulant ou trop large chaussettes montantes très moches et chaussures aux crampons agressifs punis par les coups de sifflet d’un gendarme. Quelle idée pour une fille de s’investir dans une telle activité où elle ne sera jamais intégrée, perdue au milieu de ces hommes effrayants couverts de sueur la regardant étrangement parfois drôlement. Donc les filles retournez à vos tutus !!

Heureusement, cela est absolument faux, les françaises sont aujourd’hui 60 000 à taper dans un ballon, j’en fait moi même partie et je m’en vante bien évidemment. Cependant je conçois que de nombreux clichés parfois amusants parfois accablants demeurent, en voici quelques exemples :

Les femmes n’ont pas la capacité physique de jouer au foot.

Aujourd’hui, selon un sondage 16 % des français estiment que le football n’est pas un sport pour les filles. Bah oui, il faut courir vite, frapper fort dans un ballon ou dans les chevilles… comme un garçon.  Autant d’activités fatigantes et éprouvantes que les femmes ne peuvent surement pas supporter.

Mais si le niveau des matchs de football féminin demeure aujourd’hui bien inférieur à celui des matchs de leurs confrères masculins, ce n’est pas dû à leur capacité de jeu ni à leur supposée incapacité à courir vite et longtemps, mais tout simplement au tout petit effectif de femmes pratiquant cette discipline. Ce qui fait que la concurrence est beaucoup moins rude que pour le football masculin. De plus si elles ont certes moins de puissance, les femmes sont plus précises, et moins abruptes que vous messieurs. Enfin tout ça pour dire que oui les femmes ont la capacité de jouer au foot aussi bien que les hommes et sont capables de jongler (uniquement avec un ballon baudruche évidemment), de courir et de marquer des buts quelle révélation !!

Le foot féminin n’est pas très glamour et absolument pas féminin

Lorsque l’on imagine des femmes jouer au foot on pense tout de suite à de grosses brutes épaisses hyper masculine. Je viens juste vous rappeler que le top model Adriana Karembeu, épouse du joueur Christian Karembeu est désormais l’ambassadrice du football féminin en France, or cette femme est loin d’être un camionneur.

Au surplus, certaines joueuses de l’équipe de France, sont vraiment canons !!

Pour démentir ce cliché la joueuse Fatmire Bajrmaj s’est essayée au difficile exercice du tir au but en talon aiguille, et la joueuse chinoise Han Duan : dépense son salaire en produit de beauté et vêtement. Et oui être glam en crampon c’est possible.

 Les footballeuses ne sont pas sexy

Hélas est ce la seule motivation pour que les hommes viennent voir les femmes jouer ?

Sarah Bouhaddi, Corine franco et Gaétane Thiney, trois joueuses mondialement connus, lors d’une campagne publicitaire, ont posé nue pour vous les garçons et constatez leur plastique irréprochable !! Même si je ne trouve pas ça normal que des femmes soient obligées de se dénuder pour promouvoir un sport, cette campagne dont le slogan très vrai (malheureusement) : « faut-il en arriver la pour que vous veniez nous voir jouer ?», avait pour but d’atténuer les stéréotypes sur la masculinité des joueuses. Et oui encore une fois on peut être performante sur le terrain et très sexy dans la vie.

Ce n’est pas un sport pour les petites filles

Fille et Football sont deux termes antinomiques, du moins c’est ce que la société nous a laissé entendre. Beaucoup de parents refusent de laisser leur fille pratiquer ce sport. Mais sur quel fondement ?

Alors pour les années à venir si votre éventuelle enfant de sexe féminin manifeste ce désir, ne lui achetez pas un tutu pour la détourner de son envie première ! Au contraire : encouragez votre petite miss à vivre une passion en chaussant des crampons.

Ainsi, je suis persuadée que vous partez maintenant avec une nouvelle image du foot féminin et de leurs pratiquantes ! les filles qui font du football ne sont pas forcément des garçons manqués ni des marginales de la société car le football ne caractérise pas une identité sexuelle.

Philippine de La Bigne


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s