MEETING D’EMMANUEL MACRON : LA PRAVD’ASSAS Y ETAIT

Ca y’est, c’est fait. Après le « suspens » de sa candidature auquel il avait mis fin à Bobigny le 16 novembre dernier, Emmanuel Macron s’est enfin décidé à exposer une partie de son programme « En marche ! ». Une partie oui, mais qui dura tout de même près d’une heure et demie, Macron ayant la pêche, la super pêche même. Au menu ? Des propositions de gauche mais aussi de droite qui s’inscrivent dans une sorte de mélange « inédit » à la fois libéral et social.

Concernant le monde du travail, Emmanuel Macron qui s’est autoproclamé « candidat du travail » propose notamment la conservation des 35 heures (qu’il avait maintes fois critiqué !), une véritable lutte contre l’inégalité homme-femme ou encore la suppression des charges chômages et maladies qui pèsent sur le SMIC afin de les transférer sur la CSG (la contribution sociale généralisée). En matière de protection sociale, le candidat souhaite, à l’inverse de François Fillon, conserver les boucliers de protections et n’enlever aucun droit déjà existant. Concernant les questions sociales et plus particulièrement dans le domaine de l’éducation, il s’engage à investir « massivement » dans les quartiers les plus en difficulté et ce en renforçant les classes de grande section, de CP et de CE1. Enfin, Emmanuel Macron réaffirme avec vigueur son attachement à l’Europe à l’inverse de l’indifférence de tous les autres candidats à la présidentielle.

Rien de bien nouveau sous les cocotiers donc. Cependant, ce meeting qui aurait réuni plus de quinze mille personnes est l’illustration de ce qu’Emmanuel Macron souhaite peut-être : il contribue à une certaine destruction du parti socialiste grâce une démonstration de vitalité réussie (et inattendue ?). La mobilisation semblait au rendez vous, notamment chez beaucoup de jeunes et de trentenaires qui voient pour la plupart en Emmanuel Macron une figure au dessus du vieux clivage gauche-droite qui semble aujourd’hui parfois dépassé. Car en effet, son programme prône à la fois plus de marché et de concurrence ainsi que plus d’Etat et de protection. Reste maintenant à savoir si les « marcheurs » présent hier seront suffisants pour arriver au second tour de la présidentielle…

Madeleine Anglès


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s