Comment rater facilement ses partiels

Des goutes de sueur perlent sur ton front, la chaleur te fait suffoquer, tes poumons se tordent, tu as besoin d’air. Non, tu n’es pas dans un sauna mon ami, c’est le stress des partiels qui te saisit violement. Vautour affamé, il a fondu sur toi, et dévore maintenant tes entrailles ; il ne laissera pas un morceau de chaire saine. Tu perds le contrôle, hurles, tu te débats, tentes de fuir… mais il te rattrapera comme il le fait pour tous les autres, et te détruira, tu le sais.

Etudiant, tu as peur, admet-le. Mais pourquoi as-tu peur ? Parce que tu es en train de réaliser que tu vas échouer. Tes partiels vont être un carnage, tu n’en ressortiras pas indemne. Tu n’atteindras, pour sûr, pas l’excellence ; mais la moyenne n’est pas plus envisageable. Alors tu te demande : comment faire pour sortir de cette impasse la tête haute ? Je suis là pour te donner la réponse. Rate tes partiels.

Réfléchis, si tu affirmes que tu réussiras en y allant, puis tu échoues, tu perdras la face. Alors que si tu as prévenu que tu te ramasserais, tu tiens tes engagements. Mais attention, quitte à échouer, fais-le avec brio. Mon ami, ce n’est pas facile de faire un sans-faute dans l’échec, il est très difficile de ne pas réussir du tout. Ne t’inquiète pas, je suis là pour t’aider.

Comment rater parfaitement tes partiels ?

Une première technique, facilement réalisable, que je conseille souvent, empêche totalement toute possibilité de réussite car tu ne pourras rendre une copie. Elle est d’une efficacité hors-pair, celle de se trancher la main. En effet, ta main détachée de ton avant bras, tu ne disposeras plus de membre pour tenir ton stylo, et tu auras donc d’extrêmes difficultés à rédiger une copie. Le procédé est plus que simple : arme-toi d’un couteau de cuisine bien aiguisé, arrose abondamment la lame d’alcool à 90° pour éviter les infections (les restes de vodka du nouvel an feront aussi l’affaire), pose ton avant-bras sur une planche à découper, et assène un grand coup de couteau au niveau de ton poignet. Ta main devrait se détacher assez facilement de ton corps, mais si ceci n’arrive pas du premier coup, ne panique pas et recommence le procédé.

Une autre idée, plus efficace, serait d’utiliser ce même couteau pour te trancher la gorge. Mort, tu ne pourras vraiment pas te déplacer jusqu’à la salle d’examen. Succès garanti !

Ne t’inquiète pas, tu n’as pas besoin de perdre la vie pour ne pas aller risquer ta carrière en examen, il existe un autre moyen : décider de ne pas y aller. Bien sûr, la décision est difficile à prendre, mais tu peux le faire. Tout est une question de volonté. Alors entoure toi de tes proches pour avoir du soutien dans cet acte courageux. Tes parents seront fiers de ta bravoure.

Néanmoins, tu peux avoir envie de te rendre à tes partiels, car tu aimes profondément cette ambiance de sérénité qui règne dans la salle d’examen. Alors, pour être sûr de rater tes partiels même en y assistant, tu peux utiliser une méthode hors-pair : vas aux partiels d’une autre université. Ta carte d’étudiant peut te faire rentrer dans toutes les facs de Paris, alors n’hésite pas à l’utiliser. Il est si facile de voyager !

Si tu es chauvin, et que tu préfères l’ambiance de ta faculté, il existe une autre version de cette technique, inverser les sujets. Rien de plus facile : traite le sujet de droit civil sur la copie de droit pénal et inversement, et le tour est joué ! Tes correcteurs ne comprendront rien à ce que tu racontes et cracheront un bon gros molard sur ta copie en marquant en rouge un beau zéro tout rond.

Enfin, la dernière méthode serait de ne rien réviser et d’arriver sans aucunes connaissances. Ah, flûte, j’oubliais… c’est déjà ton cas… tu es en train de lire cet article… bon bah, bons rattrapages alors !

Arthur de Palézieux

PS : si tu préfères réussir tes partiels cet année, lit cet article : « Comment réussir facilement ses partiels ».


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s