Monsieur Fillon, vous n’êtes pas prêt

(Nous rappelons que les opinions de nos contributeurs — surtout celle-là — n’engagent qu’eux et ne lient en aucun la rédaction de la Pravd’Assas, ndlr)


Vous n’êtes pas prêt.

Voilà maintenant presque 2 semaines que les révélations, et les accusations qui s’ensuivent, accablent vos enfants et votre épouse. Emplois fictifs, étudiants surpayés, le tout avec l’argent public. Et croyez-moi, ces révélations ne sont pas près de s’arrêter Jeudi et Vendredi.

Après avoir défendu sa femme sur le plateau de TF1 tel un preux chevalier, après avoir crié haut et fort qu’il n’avait qu’un compte au crédit agricole, je reste cependant stupéfait par la communication de M. Fillon et les faits reprochés à celui-ci.

Plusieurs questions se posent : qui était au courant de ces affaires ; avez-vous menti, les yeux dans les yeux, aux français ; et surtout, comment pouviez-vous croire un seul instant que tout cela ne sortirait jamais dans la presse ?

M. Fillon, vous qui avez fait de la politique votre métier, étiez vous si naïf que vous pensiez sincèrement que rien ne se saurait ? N’avez-vous jamais regardé un seul épisode de House of Cards ou Baron noir ; n’avez-vous tiré aucune leçon de l’affaire DSK et de la campagne américaine ? Je pourrai vous rappeler brièvement, qu’aux Etats Unis, Paul Ryan, véritable tribun des républicains, a décidé de ne pas s’engager dans la course à la Maison Blanche, qui lui était déjà promise, considérant que cela aurait de trop gros risques pour sa vie personnelle et familiale. Lui savait très bien que lors d’une campagne d’une telle ampleur, le passé d’un candidat est décortiqué et exposé au grand public, qui s’en fait juge.

A toutes ces interrogations, plusieurs réponses sont possibles. Soit tout le monde était au courant, et aucun de vos conseillers n’a osé vous dire que vous auriez dû préparer, depuis des mois, votre défense, et c’est une preuve grave d’amateurisme. Soit tout le monde était au courant mais personne ne pensait que cela se saurait, et dans ce cas, c’est une preuve de décalage avec la réalité et d’amateurisme terrible de la part de vous et de vos conseillers. Soit vous étiez le seul au courant et vous pensiez sincèrement, encore une fois par pur décalage avec la réalité et amateurisme, que rien ne sortirait et que vous pourriez librement demander aux classes moyennes de se serrer la ceinture, alors que vous aviez fait bénéficier votre femme et vos enfants de sommes qui paraissent – et à raison ! – astronomiques aux français.

Votre ligne de défense laisse aussi perplexe, déclarer que vous et votre femme ne possédiez qu’un seul compte alors que l’on sait très bien que c’est faux, cela ne peut que rajouter du flou à l’affaire, et si l’histoire politique récente nous a enseigné une chose, c’est que « quand c’est flou c’est qu’il y a un loup ».

Dans tous les cas, à la fois les faits qui vont sont reprochés et votre ligne de défense sont signes d’un amateurisme terrifiant, et pour la majorité des électeurs il ne fait nul doute que vous n’êtes pas prêt à mener à bien une campagne présidentielle et à diriger la 5ème puissance mondiale.

Alors, Monsieur Fillon, pour vous, pour la droite, pour la France, retirez vous dans la Sarthe et restez-y, ou c’est toute la France qui subira les conséquences de votre amateurisme flagrant.

                                                                                                                     Raphael Revah


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Une réflexion sur “Monsieur Fillon, vous n’êtes pas prêt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s