La Saint Valentin dans la solitude

Toi non plus tu n’aimes pas trop les 14 février ? La Saint Valentin tu la passes seul depuis toujours ? Tu jalouses tous tes potes en couples ?

La Pravda n’a absolument pas la solution pour toi, mais tu peux toujours écouter ces quelques recommandations musicales qui te permettront d’installer une belle ambiance qui sent bon la dépression. Alors attrapes des mouchoirs (voire du sopalin le cas échéant), ton casque et prépare toi à boire tes larmes !

Hello Darkness my old friend 

Au fond si t’es seul c’est peut être que tu as raté des étapes dans ton processus de socialisation. En d’autre terme t’es juste ultra-awkward et c’est tout juste si t’as des amis alors trouver quelqu’un pour sortir avec toi est mission impossible.

Afin de bien te rappeler ta solitude je peux donc te conseiller le classique The Sound of Silence de Simon and Garfunkel, un peu plus récent on trouve Hello Alone de Charlie Winston qui viendra subtilement te rappeler que tu partages ton lit avec la solitude elle-même.  On conseillera également les titres L’élixir de M, Lonely Day de System Of a Down et enfin On Melancholy Hill de Gorillaz.

Die Freundschaftszone 

Il ou elle t’a un jour dis « t’es comme un(e) frère/sœur pour moi » ou alors le fameux « je préfère qu’on reste ami-e », alors bienvenue dans la friendzone ! Inutile de préciser que jamais tu n’en sortiras et qu’il faudrait tout simplement mieux passer autre chose. Mais t’es juste trop fragile pour faire ça, pas vrai ?

Alors tu vas pouvoir te rappeler que l’amour de ta vie t’est tout simplement inaccessible avec les titres Auf Acshse de Franz Ferdinand, X&Y et Shiver de Coldplay,  Fell in Love with a Girl des White Stripes et également Back on the Motorway de Metronomy.

Va quérir une torche ! Couard !

Je te vois là au fond de la salle, épiant discrètement, baignant dans ta lâcheté, n’osant rien dire, n’osant pas agir alors que tu l’aimes à la folie. Bourse molle que tu es ! Tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même ! Alors déclare-toi parce que tu fais chier tout le monde avec tes pathétiques histoires de cœur.

Histoire de bien t’en vouloir à mort et te demander pourquoi t’es juste le dernier des lâches tu écouteras : I’m too afraid to love you des Black keys, Tell her tonight de Franz Ferdinand, I just don’t know what to do with myselfdes White Stripes. Mais essayes de te ressaisir un peu et écoute les très connus Yellow de Colplay et Are you gonna be my girl de Jet.

Moi j’te signale, Que gardénal, Ne prend pas d’E, Mais n’en prend qu’un 

L’amour t’a déçu ? Tu t’es fait jeter comme une merde ? Tu t’es fait tromper parce que tes performances sexuelles sont à peine au niveau de celles d’un gallinacé ? Alors relève toi de ta PLS et transforme ta tristesse en bonne vieille haine des familles.

Pour ce faire je te conseille Yesterday Papers et Stupid Girl des Rolling Stones, Cold Hard Bitch de Jet, Not a second time des Beatles, I don’t love you anymore des Last Shadow Puppets  et You gonna miss my love de Poni Hoax.

Aller, essayez de survivre à cette journée, éloignez corde, tabouret et lame de rasoir pour aujourd’hui, restez sous la couette, prenez un bon pot de glace et dites-vous que vous n’êtes pas les seuls dans cette position. Haut les cœurs.

Bonus Track

Féfé


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s