Guide de survie d’une soirée à tendance politique

BFM est en boucle, Papa ne tolère plus que France Inter, des tracts plus souvent sur le sol que dans des mains, je déclare la saison des « de toutes façons c’est tous les mêmes » ouverte.

Voici venu le moment de briller en société autrement qu’en lançant le dernier potin assassien ou en bitchant sur cette connasse de Carla. Oui à présent, fais gaffe à ce que tu dis, pense politique, bouffe politique, dors politique si tu veux avoir une chance de survivre.

Sauf si bien entendu, tu comptes te joindre au clan des « je suis apolitique et fier de l’être ».

Il est 20h, on zappe les bonsoir, comment va ton chat, ton appart, et on passe directement à la « remontée spectaculaire de François Fillon dans les sondages ». Tu noteras que selon le candidat la remontée passe de « pas mal » à « spectaculaire ».

De là, un être prétendument sans tabous te lancera un « es-tu démocrate », celui-là tu l’évites, par principe.

La « catho de gauche » fait son entrée, au bras du mec qui a « un ami noir », ceux-là tu peux pas les rater : ce genre de grande couillonne qui hurle au cliché dès qu’elle entend « raciste »  et « FN » dans la même phrase mais qui ne se prive pas de t’informer du pseudo paradoxe qu’induisent ses opinions.

Tu te demandes comment survivre en cette terre hostile, et te dirige vers la moche que tu imagines apolitique et pas de chance : la voici lancée dans un débat philosophique qu’elle mène seule : « la distinction gauche droite est-elle encore à l’ordre du jour ? ».

Tu t’éloignes subtilement, prétextant un appel de Florian Philippot.

21h, tu crois avoir survécu aux majoritaires bienpensants, adossé au bar quand soudain le plaideur de la soirée te convie à un Ni oui ni non : « pour ou contre la sortie de l’UE », la seule sortie qui t’intéresse étant celle qui clignote en vert, au fond du bar.

A tout prendre tu préfères rejoindre les insurgés de la soirée qui clament leur indignation perpétuelle. Jean est « profondément choqué », Katia est « abasourdie » et toi tu te fais chier.

Changement de plan, le mec Charlie est arrivé, plus social que politique, plus Naturalia que Franprix, plus Falafel que Pommes noisettes. Celui-là tu es prêt, ton inculture devrait suffir à satisfaire cet amoureux du genre humain. Il aime l’Homme, mais avec ou sans majuscule ?

Flash info : Nicolas Sarkozy refait un grand et ULTIME retour, d’après Mélusine du moins. Bah oui « il parlait bien quand même ». Forcément l’être mesuré de la soirée n’est pas très loin, tout comme sa corona citron vert, qu’il ingurgite entre chaque révélation : « je suis de gauche mais arrêtons cette diabolisation du FN ».

Oui l’action n’avance pas mais toi aussi tu te demandes si les derniers métros n’auraient pas de l’avance aujourd’hui.

Tu crois avoir réussi à sortir au moins pour une clope, mais l’éternel désabusé a dégainé son Dupont trop vite, te soutenant, sa Gauloise à la main qu’il n’existe plus d’homme politique de l’envergure de de Gaulle. Tu es ravi, tes clichés sont enfin tous réunis.

Repu, tu te décides à franchir le pas et commandes un Uber sous les yeux de l’écolo de la soirée. Galant, tu proposes à une nana pas trop moche de la déposer, mais pas de bol, elle est féministe et t’expose les raisons pour lesquelles elle ne montera pas en ta compagnie.

Toi tu t’en cares tu voulais juste payer ta course moins chère.

Tu penses très fort « plus jamais » mais te rappelles que Jeudi, tu es convié à un apéritif VIP qui promet des merveilles.

Alix L’hospital


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s