A quand la journée de l’homme ?

La journée de la femme est passée. Finies les réductions sur le maquillage, finies les  roses distribuées dans le métro, finis les mots doux de ton mec qui a oublié ton existence depuis les 5 dernières années mais qui, pour l’occasion t’as jeté un « bonne fête princesse » tout à fait désintéressé.

Pour beaucoup la journée de la femme est un calvaire, pour les féministes modérées, cette fête devrait être tous les jours, pour que tous les jours « on nous considère comme des princesses et pas comme des êtres inférieurs ». Pour les féministes, les vraies, on a atteint le sommet de la misogynie, « ah oui? Maintenant on a besoin d’une journée pour rappeler notre existence, et partant, nos droits et nos valeurs? ». Mais le véritable soulagement se trouve chez nos collègues, les mecs. Eux sont soulagés, ils peuvent reprendre leur petite vie normale. Mais en ces temps de bouleversements sociologiques, une pointe de jalousie se fait sentir, « à quand notre journée? La journée des mâles? »

Oh toi, mâle dominant ou dominé, tu devrais avoir droit à ta journée. Imagine là cette fameuse journée, comme ta charmante et hystérique copine a passé la sienne, hier.

Tu te lèverais le matin, ton café, pour une fois, serait prêt, et encore chaud surtout. Tu prendrais le métro et on te distribuerait un tract pour t’apprendre qu’aujourd’hui « pour un caleçon parachute acheté, le deuxième est offert ». Tu passerais une journée tout à fait normale, à prendre des selfies sur snap (ajoute la bouche en cul de poule et ta virilité sera égale à celle de ta meuf , un mal pour un bien, enfin un peu d’égalité), et tu pourrais, à ton grand bonheur, ajouter le joyeux filtre coloré qui  rappellerait à tes amis du web que, aujourd’hui c’est la « journée de l’homme, du mâle, du beau gosse ».

Toute la journée, on te rappellerait à quel point tu es un être génial, doué de raison, et incroyablement beau (ah bah? Un peu comme on a fait pour ta meuf hier, flemme de changer les compliments).

Mais je pense que la consécration arriverait le soir même, ce fameux soir où se déroulerait un match de foot, à ne pas louper, ( allez un PSG-OM?) et que pour une fois, pour un jour dans l’année, toutes les copines du monde foutraient la paix à leur mec qui iraient voir le match avec leurs potes. Mickael n’aurait pas besoin de justifier -comme à chaque match- sa présence au siège 28B de 20h30 à 22h40 à Mélusine, le boulet qu’il se traîne depuis deux ans (mais qu’il aime quand même va ) .

Tendres baisers les mecs, un jour viendra ou vous aurez votre revanche.

Jeanne


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook : 

https://www.facebook.com/lapravdassas/?fref=ts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s