[Contre Tribune] Aux écervelés qui gigotent

(Nous rappelons que les opinions de nos contributeurs n’engagent qu’eux et ne lient en aucun cas la rédaction de la Pravd’Assas, ndlr)


Pour rappel, les lignes suivantes font écho à la tribune anti-FN d’un contributeur publiée il y a quelques jours dans nos colonnes (ndlr).


Internet a ceci de merveilleux que le premier écervelé venu peut prendre son clavier et expliquer au monde que « penser c’est distinguer » et dès lors différencier le bien du mal, le juste de l’injuste.

Avec la portée analytique d’un pied de chaise et la science infuse de l’apprenti juriste parisien, ledit écervelé vous prouve à grands renforts de contresens et de mauvaise foi que lui seul distingue le bon de l’inbon. Sans jamais réellement comprendre qu’il dessert la cause qu’il pense porter en étendard, le jeune scribe nous fait regretter les heures bénies de l’extrême-droite qu’il récuse, où la parole avait encore un sens…

Il faut commencer en surface, d’abord les fautes dans les noms propres, c’est indispensable – toujours préférer Lepen à Le Pen, le juriste emmerde l’état civil. Ensuite la conjugaison hasardeuse et la maîtrise grammaticale proche de celle du nourrisson – idéales pour crédibiliser le propos. Enfin une méconnaissance profonde de la situation politique française, le tout doublé du léger mépris de celui qui croit savoir, un régal.

Puisque notre écervelé du jour est fier d’être juriste, utilisons les méthodes du droit qui semblent provoquer chez lui une inénarrable érection : problématisons.

En quoi la culpabilisation et la diabolisation du premier parti de France sont dangereuses, stupides et dignes des plus grands incultes de notre histoire ?

Pour l’écervelé moyen, il est toujours plus simple de commencer son argumentation sur de grands classiques indiscutables, posés comme des vérités révélées à la portée quasi-biblique. Le Front national est alors antisémite, négationniste, raciste, xénophobe et mangeur d’enfants.

Une fois la prouesse intellectuelle effectuée, il convient de tuer tout débat pour éviter la contradiction : puisque tout ceci est nauséabond, à quoi bon creuser ? Pourquoi devrions-nous nous questionner sur le Front national alors qu’il est le mal incarné ? Goebbels serait fier de la méthode.

Il faut ensuite quelques contrevérités pour parachever la pirouette. Plus d’Erasmus si le Front national passe ! Les programmes d’échange avec l’Islande et la Norvège se portent assez bien et le Royaume-Uni n’a pas connu d’arrêt complet dans la formation des étudiants étrangers. Il y aura une nuit des longs couteaux au Front national ! Alors que l’écrasante majorité des élus, cadres, candidats et petites mains quotidiennes du parti sont de ceux qui n’ont pas connu le Front national d’hier, on peine à saisir la logique.

En ne traitant pas le Front national en tant que parti normal et légal, ce sont les bulletins de 7,6 millions de Français qui sont insultés. Dire à ces Français qu’ils ne connaissent pas leur histoire, que leur vote est stupide, qu’ils sont idiots, c’est s’assurer d’une scission profonde dans la communauté nationale.

Chaque fois que l’on a cherché à moraliser, à paternaliser, à dénoncer le vote, l’expression souveraine de la voix du peuple par les urnes, l’on a provoqué colère et rompure de confiance avec les représentants.

L’écervelé peut bien minauder pour attirer quelque sympathie en distribuant références populaires et citations d’auteurs incontestés, l’on comprend son infinie connaissance de la vie politique française quand il termine sa tribune sur l’incapacité de l’extrême-droite à rendre le pouvoir qu’on lui confie. Sans doute est-il nécessaire de rappeler que le Front national a des élus depuis 40 ans et que jamais irrégularité de ce genre n’a été constatée, qu’il disposait de 35 députés en 1986 et qu’en Europe, le Front national et ses semblables se prêtent au jeu démocratique depuis plus longtemps que les révolutionnaires communistes.

Jeune écervelé, attaque le Front national sur son programme et ses dérives au lieu de simplement penser que les gens sont des imbéciles apeurés – mais encore faudrait-il le lire et le comprendre.

En espérant que la prochaine fois tu tourneras sept fois ton stylo entre tes doigts haineux avant de venir cracher ton venin. Tu ne fais que convaincre ceux qui hésitaient encore à élire Marine Le Pen pour rabattre le caquet des incultes dans ton genre. Je t’invite donc à ravaler ta plume et à faire face à tes propres conseils : « À ces gens, on ne peut que vivement conseiller un retour à des lectures du programme d’histoire ou au minimum un survol de wikipédia ».

 

Ni armes, ni violence et sans haine.

Estéban
Libertarien acide


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s