Les 10 commandements pour faire le buzz

17499212_1455671007798194_1416816605681811579_n

Tanguy Albertini est à Assas ce que Johnny Halliday est à la chanson française : indispensable. Son charisme, son talent, sa beauté, et ses likes compulsifs sur facebook font de lui un homme respecté et idolâtré par tous. Champion de France de débat, ancien président de Révolte-toi Assas et orateur lors la lourde défaite d’Assas contre Evry, Tanguy connait le monde de l’éloquence jusqu’au bout de ses majeurs. Ce jeune Corse y a appris à développer sa plume aussi délicatement que Yannick Cahuzac découpe les tibias lors des derbys SCB-ACA. Il nous comble d’honneur de nous en faire profiter aujourd’hui.


 

1- Les basiques tu connaîtras.

Eh oui Jamy certaines blagues sont mondialement connues et provoqueront l’hilarité générale dans l’auditoire. Aujourd’hui, lâcher un petit « rends l’argent » ou encore « that’s what she said » est une valeur sûre et peu risquée.

giphy (1)

 

2- Ton environnement tu identifieras.

En présence de footeux parle des penalties pour Lyon. En présence d’insoumis, dis juste « 600 000 voix ». À Assas, parle des éco gé ou de PEC… Bref tu l’auras compris narvalo, une blague ciblée en fonction du public conditionnera ton buzz.

3- Des memes tu utiliseras.

Là on est vraiment sur du basique. Les memes font partie intégrante de la culture, il en existe des millions. Pour chaque situation il y a un meme, à toi de connaître les bons (cf. point 1).

jjjjj

 

4- Des gifs aussi tu utiliseras.

Fais de Giphy ton meilleur ami, ne te censure pas dans tes recherches et déniche la perle rare qui illustrera à merveille tes propos.

giphy

 

5- Créatif tu seras.

Un buzzeur est un artiste, tu te dois donc de créer toi tes memes, tes montages. Là tu atteindras le stade ultime de la création, tu auras une maitrise totale et une puissance inestimable.

6- À l’affut tu resteras.

Guette Facebook, sois vigilant et dégaine ton clavier dès que tu vois quelque chose susceptible de faire le buzz : une nouvelle PP à commenter, l’amitié d’un garçon et d’une fille sur FB, ça marche toujours.

7- Ton buzz tu relativiseras.

Ne te fie pas aux chiffres. 15 likes sur la PP d’un ami c’est bien. 15 likes sur Spotted c’est un peu faible. L’ampleur du buzz est liée au public/l’audience qui verra ton œuvre donc ne te fie pas à des critères, des barèmes, apprécie ton buzz en fonction du public.

8- Hypocrite tu seras.

Si on te dit que tu cherches le buzz, les likes, que tu mérites de bruler en enfer, nie tout en bloc, dis que ce n’était pas ton intention et que tu ne cherchais absolument pas le buzz (alors qu’au fond de toi, tu jubiles).

9- En privé tu célébreras.

Ne clame pas sur tous les toits que tu as fait le buzz, ce serait gâcher tous tes efforts. Savoure ton buzz dans la discrétion, ou à la limite avec des amis proches si celui-ci est exceptionnel. Un buzzeur doit être comme Batman : discret mais présent.

10- Cet article tu n’écouteras pas.

Dans cet article j’ai dit tout et n’importe quoi, surtout n’importe quoi. Et ce n’est que mon avis personnel, ce que j’utilise de temps à autres. Mais chacun est unique, chacun a ses goûts, ses armes, ses forces, ses faiblesses. Nos différences sont une force (instant chanson engagée de Yannick Noah) donc fais ce que tu veux et sois heureux.

 

Bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s