10 jours pour signer Votre signature est une arme

Cette tribune est un espace d’expression offert à Amnesty Assas, et n’engage ni la Pravd’Assas ni sa rédaction. 

Les 10 jours pour signer : de quoi s’agit-il ?

         La campagne 10 jours pour signer, campagne mondiale menée par Amnesty, a l’objectif suivant : mettre fin aux violations des droits des individus dans le monde, et apporter un changement dans la vie de ceux qui en sont les victimes, en faisant prendre conscience à chacun de son pouvoir individuel pour défendre les droits humains.

         Au travers de cette campagne, Amnesty International se livre à la défense des droits humains, et met en avant certains thèmes qui lui sont particulièrement chers ; parmi eux, l’abolition de la peine de mort, la lutte contre les discriminations, contre la torture, la promotion des droits sexuels et des droits des réfugiés et des migrants.

         Les actions mises en place par Amnesty sont les suivantes : signature de pétitions, écriture de messages de soutien aux victimes, et envoi de messages aux autorités concernées via les réseaux sociaux.

Quelle portée pour cette campagne ?

         Au-delà de l’aspect militant, cette campagne a également pour objectif d’ouvrir les yeux de chacun sur les violations des droits humains commises dans le monde, en présentant des cas particuliers.

amnesty 1.jpg

         La médiatisation de la campagne est un atout primordial, et de nombreuses libérations lui ont été attribuées depuis sa création. Grâce aux messages de soutien, aux nombreuses pétitions et à la visibilité accrue grâce à ces actions, il a été possible à de nombreuses reprises de faire pression sur les dirigeants politiques afin d’accélérer des processus et de faire évoluer les législations.

Quelques-uns de ses nombreux succès :

amnesty 2.jpg

        En 2016, la libération d’Albert Woodfox suite à l’envoi de pétitions ayant recueilli de très nombreuses signatures, fut une réelle victoire. Condamné pour meurtre sans aucune preuve tangible, il avait été placé en isolement, aujourd’hui considéré par les Nations Unies comme un acte de torture. Ses propos furent par la suite très inspirants : « Transmettez mes remerciements et ma gratitude à celles et ceux qui ont écrit pour moi. Leurs lettres ont fait la différence.« 

amnesty 3.jpg

      Le cas de Phyoe Phyoe Aung se doit également d’être évoqué : emprisonnée au Myanmar pour avoir organisé des manifestations étudiantes pacifiques, sa libération fût prononcée en 2016. Les manifestations massives, accompagnées de plus de 394.000 lettres et tweets, mais également une pétition de 50.000 signatures jointe aux autorités birmanes, ont largement contribué à faire pression sur les dirigeants politiques au travers de la médiatisation, mais aussi à prodiguer de l’espoir. « Recevoir des lettres est une réelle source d’inspiration.« , déclara-t-elle peu après l’annonce de sa libération.

amensty 4

         En 2015, la grâce présidentielle fût accordée à Moses Akatugba, condamné à mort après avoir avoué sous la torture des faits pour lesquels il n’avait cessé de clamer son innocence par la suite. Cette grâce fut accordée suite aux pressions de sympathisants d’Amnesty International, 800.000 signatures à l’appui.

Conclusion

         Ainsi, venir passer quelques minutes au stand Amnesty Assas, c’est venir s’informer et s’ouvrir à certaines réalités du monde souvent peu ou mal médiatisées. C’est également agir à son échelle, par exemple par la signature de pétitions qui vous seront proposées.

         Nos stands seront tenus aux centres Vaugirard, Panthéon et Assas, et ce pendant l’intégralité des 10 jours. Ayez à l’esprit que si une simple signature peut vous sembler dérisoire, ce sont bien ces actions qui ont déjà permis d’accomplir de grandes choses. Alors n’hésitez pas à vous arrêter un instant, nous vous attendons nombreux et nombreuses !

 

Lucie Gomez                                                                                                                                       

Sources : Le Monde, Le Monde international, Amnesty International.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s