Au jour d’aujourd’hui : Noël

Au jour d’aujourd’hui, un vent de fête plane sur l’Université. C’est un peu comme dans le premier Harry Potter au moment de Noël, lorsque tout le monde rentre chez soi et qu’Harry reste comme une petite victime à Poudlard – avec Ron, cette autre ultime petite vicos. Là, c’est pareil.

La rédaction nous a signifié que le journal ne publierait pas, ou peu, pendant les fêtes. Mais nous, nous avons refusé de vous priver de votre double pléonasme hebdomadaire. Nous avons des valeurs qui nous obligent : travail, solidarité, honneur. C’est pourquoi nous avons décidé de vous accompagner dans ces périodes interlopes que sont les fêtes.

Nous aimerions vous rappeler – car nous sommes là aussi pour ça – que les fêtes en famille sont quelque chose de très suranné, de dépassé, presque désuet. Nous pensons donc qu’il ne faut pas fêter Noël. À la place, n’hésitez pas à réviser vos partiels qui arrivent à grande vitesse. On n’oserait pas vous forcer à le faire, mais on vous dit simplement que, nous, de notre côté, nous avons déjà commencé à nous y atteler. On cherche souvent à vous faire croire qu’à la fin du semestre vous êtes fatigués, lessivés, harassés, que vous avez beaucoup travaillé et qu’il est temps de vous reposer. C’est faux : c’est justement le moment où il faut donner un bon coup de collier et ficher à tout va. On ne vous force à rien, bien sûr. Nous, on cherche seulement à vous aider. Mais on vous dit seulement que, de notre côté, c’est ce qu’on fait.

Food for thought !

 Un pôle brève qui travaille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s