I’m my own grandpa, Ray Stevens – Au jour d’aujourd’hui #6

Au jour d’aujourd’hui, la période des fêtes bat son plein. Nous parlions, la semaine précédente, de travail. Mais il faut aussi vous relaxer, profiter de la vie, de ses joies et de ses plaisirs. Les fêtes sont un moment où l’on retrouve le cocon familial, au coin du feu, entouré par ses proches. Noël et le jour de l’an sont l’occasion de bien manger, d’ouvrir ses cadeaux, de festoyer.

Mais c’est aussi un moment où l’on s’ennuie. La famille, c’est sympathique deux minutes, mais c’est aussi rapidement très saoulant. On vous propose donc, cette année, d’égayer votre Noël en vous traduisant librement une chanson de Ray Stevens qui vous explique comment devenir votre propre grand-père – pas pour une raison précise, mais juste comme ça, au cas où vous n’avez rien à faire et que vous vous ennuyez.

Rien de plus simple en vérité : commencez par trouver une veuve avec qui vous mettre en concubinage ; cette veuve a eu une fille d’un premier mariage. C’est là que votre père, un bon gars prêt à saisir n’importe quelle occasion, se marie avec la fille de votre veuve. Cette fille est donc, à la fois, votre belle-fille et votre belle-mère. Réciproquement, votre père devient votre beau-fils par alliance. Puis, heureux événement, votre veuve vous dépote un marmot ! Ce petit machin est donc votre fils mais aussi, par conséquent, le beau-frère de votre père, et donc, dans le même temps, votre oncle et le frère de votre belle-fille qui est aussi votre belle-mère. Puis, heureux événement, votre belle-fille (qui est aussi votre belle-mère puisque mariée à votre père qui est donc aussi votre beau-fils par alliance), a un enfant. Il est donc votre beau-petit-fils (puisqu’il est le fils de votre belle-fille et votre demi-frère puisque fils de votre père). Mais alors, une chose en entraînant une autre, votre belle-fille (qui est aussi la femme de votre père puisque la fille de la veuve que vous avez épousé) devient la sœur de votre fils ainsi que sa grand-mère. Si votre fille est aussi la grand-mère de votre fils, vous êtes donc son arrière-grand-père et le grand-père de son père. Mais son père, c’est bien évidemment vous. Vous devenez, épousant la logique même des choses, votre propre grand-père.

Vous l’aurez compris, Noël est le moment propice pour ce genre de pratiques incestueuses, alors profitez-en !

prav.jpg

Food for thought !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s