Où emmener son date Tinder quand on est étudiant (et fauché) ?

Le premier rendez-vous Tinder est un art qui s’apprend à force d’erreurs.

Néanmoins, vous qui représentez l’élite du domaine juridique français, vous chers lecteurs n’avez que peu de temps à consacrer à une idylle imaginaire. Votre serviteur a donc écumé l’application de rencontres la plus utilisée du monde, multiplié les dates avec des inconnues et les situations plus gênantes les unes que les autres pour que vous n’ayez pas à le faire.

Voici un catalogue non-exhaustif des lieux possibles et récurrents pour un date Tinder :

Dans un bar :

Vous êtes la personne en chien du samedi soir, du dimanche soir et de tous les soirs en fait. Vous faites bien comprendre à votre date que l’idée même de romantisme vous semble fortuite et regrettable. Tel le charo que vous êtes, vous allez sûrement annoncer à votre date qu’elle est quand même mieux en photo, que l’amour c’est surfait ou encore qu’un porno vous exciterait plus qu’elle. Mais vous vous en foutez, vous êtes jeune, con et vous trouvez que vous en valez la peine.

Le bar est donc la structure toute choisie pour votre date. Antre de la désinvolture, alcôves enivrantes, ce repère de soiffards pourrait même agir comme un filtre d’amour compensant votre manque certain de sex appeal.

Verdict : Mention spéciale option chien de la casse pour le bar

Au Cinéma :

Sachez que le commun des mortels, lorsqu’il regarde un film, le regarde vraiment. Ce faisant, si vous voulez tenter quelque chose durant la projection, choisissez bien votre séance. Au diable les films prenants aux tripes et au cœur, emmenez votre date regarder la énième comédie de Dany Boon. Le néant intellectuel dans lequel vous baignerez vous permettra de patauger furtivement jusqu’à votre date. Néanmoins, n’oubliez pas que le cinéma n’est pas spécialement un cadre propice à la conversation, tout du moins pendant la séance. Tout se jouera donc sur les sensations, les regards fuyants, les mains s’évadant subrepticement vers un pop-corn égaré… après une journée alliant droit administratif, droit pénal et deux TD, je suppute assez aisément que votre sensibilité sera comparable à celle d’une huître.

Verdict : A éviter

Au macdo et autre Burger King :

Le chanteur de Maroon 5, Adam Levine, nous donne un conseil pour notre date : « Je passe la chercher et l’amène au McDonald ». Celui-ci étant marié à Behati Prinsloo, ange de victoria’s secrets, vous serez tentés d’user de la même technique.

Pourtant, n’oubliez pas que vous n’avez en aucun cas son physique ni son charisme. Vous passerez pour un blédard, ou pire, pour quelqu’un de pauvre (équivalent de la peste ou de la lèpre à Assas).

Rendez-vous bien compte que demander quelle sauce votre date prend chez O’tacos ne constitue pas une conversation acceptable.

Verdict : Evitez (sauf jour de Saint-Valentin car il y a des réductions)

Au musée :

Nombre d’étudiants pensent emmener leur date dans ce havre de culture et de bon goût. Si le but recherché est assez simple : impressionner votre date par votre intelligence, pour qu’il ou elle ne remarque pas votre visage de jeune pré pubère ; l’expérience du musée peut très vite tourner au fiasco. Afin d’éviter ce moment gênant où il vous sera demandé de converser sur une œuvre que vous aviez pris pour un banc au centre de la pièce, veuillez par avance vous renseigner sur les œuvres exposées.

Cette préparation faite, le musée deviendra votre ami : votre date se passe bien ? Vous avez tout le loisir de rallonger ce moment du fait de l’abondance d’œuvres présentes. La collection du Louvre ne connait pas de limite, tout comme votre capacité à baratiner.

Si ce moment tant attendu tourne au désastre après votre dernière remarque xénophobe, les méandres du musée feront œuvre de labyrinthe propice à semer votre moitié.

Verdict : Un poce blô pour le musée

A un concert, à l’Opéra :

L’Opéra est le concert du riche. Enfilant votre plus beau plumage, jeune CDR que vous êtes, vous ferez miroiter à votre date une vie de rêve (il/elle n’a pas à savoir que vous avez eu ces places au rabais).

A ma grande tristesse, notre génération perfusée à la téléréalité semble avoir perdu son goût pour les arts classiques. Il apparait malheureusement assez compliqué de twerker sur la flute enchantée, de zouker sur le barbier de Séville.

Vous aurez donc sûrement plus de chances d’avoir un retour sur investissement en l’emmenant à un concert. Le genre musical entre maintenant en compte : il faudra ici composer avec la personnalité et les goûts de chacun. Vous ravirez avec difficulté une adepte de musique dégénérée en l’emmenant à un festival de variété française.

Je m’en remets donc à votre esprit observateur, sagace et entreprenant.

Verdict : si vous aimez vivre dangereusement, foncez

Le Café :

Le Café à plus de 3€ ? C’est mort, votre date n’en vaut pas la peine.

Verdict : « mdr »

Le patio du centre Assas :

Vous nagez dans votre élément, vous vous dites que cela est à votre avantage, malheureusement votre date pense la même chose. Cette position de sécurité peut très vite se transformer en PLS. Vous aurez tout le loisir de croiser des gens vous connaissant et qui ne manqueront pas de vous chambrer amicalement, ces tarbas.

J’espère que ces quelques exemples vous aideront à y voir plus clair. Maintenant excusez-moi, je dois me rendre au musée Rodin, j’ai des affaires à régler.

Le gadjo Bertranico

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s