10 raisons de détester les éco-gé

1) Assas est une fac de DROIT

Quand on pense « Assas » on pense aux études de droit, au prestige de ses masters dans cette discipline, à toutes les personnalités politiques qui sont passés sur les bancs de cette fac, à ses profs emblématiques connus de tous…et puis il y a des étudiants qui n’ont rien trouvé de mieux à faire que de venir voler notre belle étiquette, avec leur matière, « l’économie ». Fuyez, pauvres fous, à Assas, tu fais du droit ou tu nous quittes.

2) Les banlieusards nous envahissent

À Assas on est bien entre Parisiens, mais pas n’importe quels parisiens : ceux du Général de Gaulle, autrement dit, la Rive gauche. Si t’es du 16 ça passe encore, et bien-sûr que Neuilly et Boulbi sont autorisés à rentrer sur la piste. On était donc tranquilles entre gens riches, mais il a fallu qu’une bande de détraqués sorte du fin fond de la Seine-Saint-Denis ou du Val de Marne pour nous ramener les odeurs nauséabondes du RER. Ne parlons même pas des départements de la Grande Couronne et leurs courageux résidents, prêts à se coltiner 3 heures de transport quotidien pour venir en TD. Eux personne va les arrêter, et surtout pas la 4G (on a vérifié, il n’y en a pas à la campagne).

3) Leur matière n’est pas noble

Ah le droit…le sacré de cette matière, ses institutions, son prestige, ses formules latines, sa culture, sa philosophie, ses vieux profs qui parlent couramment le Chateaubriand…Avec ces gens là en droit monsieur, on n’est jamais déçus sur leur propreté. Et puis, et puis…et puis il y a les étudiants en éco, leurs mathématiques de barbares auxquelles ils n’y comprennent rien, leurs débats idéologiques de gros gauchistes ou encore leur comptabilité d’épiciers. Super les mecs, merci pour l’image.

4) Ils sont moches

C’est toujours un plaisir de voir nos chargés de TD tirés à quatre épingles, costard-cravate bien en place pour mettre des 3 à leurs L1, eux mêmes avec une belle chemise et mocassins à glands pour ces messieurs, et ces mesdames toujours élégantes en talons, à plats, en jupe ou en pantalon. Dans ce tableau, où la symphonie du bon goût se jouait en fa majeur, les éco-g et leurs joggings vinrent désaccorder l’ensemble. Casquette à l’envers, et vêtement à peine de marque sont de mise chez nos amis les économistes. Faites un effort les gars, au moins un petit trench de temps en temps, siouplé.

5) Ils font des raclettes

C’est Georges qui expliquait dans cet article qu’un bon top devait toujours parler de raclette. Les éco-g font trop de raclettes.

6) Ils font du bruit à la BU

Quand ils débarquent parfois à la BU, c’est rarement pour travailler bien longtemps. L’arrivée de la meute d’éco-g à la bibliothèque ne ravit personne, pas même eux. Bruyants, agités, pas sérieux pour deux sous… on se croirait surveillant d’une perm de 6èmes. Mais dans le fond, on les aime bien, ils sont sympathiques et te prêteraient gentiment leurs affaires, s’ils en avaient.

7) Ils ont raté Dauphine

 Sinon, l’admission à Sciences Po s’est bien passée ?

8) Ils font tout le temps la fête

Quand il s’agit de travailler ses cours ou préparer ses TD, l’éco-g est rarement là. En revanche pour aller chez Papa à n’importe quelle heure de la journée ou se pointer à chaque soirée organisée par La Corpo, les éco-g répondent toujours présent à l’appel. Alala cette jeunesse… *retourne apprendre ses 60 pages d’HIPSA en une nuit*

9) Ils sont stupides

Mais bon, comme tu t’es encore fait humilier à sec par ton chargé dès 9h du matin, au moins tu peux te sentir un peu intelligent.

10) Ils sont gentils quand même

Quand même, cette ambiance de franche camaraderie entre eux, cette solidarité, cette entraide, cette bienveillance…ce climat de bonne entente est tout de même plaisant, et laisse même rêveur. Là où tu peines à avoir un cours complet et propre, chez les éco-g ça circule sans souci. Ils organisent des sessions de travaux de groupe pour bosser leurs annales, se filent leurs fiches et bons plans, tout cela dans la joie et la bonne humeur. Un petit pan de mur jaune dans ce terne climat que propage parfois Assas n’est pas déplaisant.

Axelle Konini

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s