Enquête sur le fléau de toute une nation : marcher sur un lego

Paris, 6ème arrondissement, 4h du matin. Une soif atroce t’arrache à tes douces rêveries et tes paupières s’ouvrent péniblement. Ta gorge est aride, tes lèvres craquelées. Le lever est douloureux, le trajet laborieux. La cuite de la veille te rattrape et ton corps réclame son dû. Tu te meus à tâtons et prends mille précautions. Pour ne pas réveiller ton petit frère, tu étouffes chacun de tes pas, soudain une douleur aigue te transperce, un cri t’échappe, tu perds l’équilibre et réveilles toute la maison. Tu as marché sur un lego.

Nombreux sont ceux d’entre nous qui ont déjà été victimes d’un lego égaré, négligemment abandonné sur le chemin. Si le danger que représente ce petit jouet danois n’est plus à prouver, il est aberrant de constater l’inaction des gouvernements, de gauche comme de droite. Alors que plus de la moitié des français affirment avoir déjà été surpris par ces constructions de plastique, vous ne trouverez aucune mise en garde, que ce soit sur la boîte ou sur le manuel d’utilisation, et sa vente n’est soumise à aucun contrôle. Afin de sensibiliser la population française, plusieurs études ont été réalisées sur le sujet, avec pour objectif une meilleure compréhension de ce phénomène.

Il a été démontré que, la plante du pied étant dotée de très nombreuses terminaisons nerveuses, il est naturel qu’un obstacle de cette nature puisse être source de grandes douleurs. De plus, et ce malgré sa petite taille, ce jouet est d’une résistance exceptionnelle ; si l’on ajoute à cela l’importante pression exercée sur le sol à chaque pas, ainsi que l’effet de surprise, on peut aisément conclure à un danger immense.
Afin de vous protéger et de vous épargner maintes douleurs inutiles, nous avons mis au point quatre conseils efficaces et faciles à appliquer au quotidien :

1. Boycottez les lego
Dangereux et malicieux, ce pervers jouet n’a pas sa place dans la chambre de votre enfant. Prenez soin d’éviter systématiquement les rayons de jeux de construction, et si par malheur votre enfant se met à en réclamer, n’ayez pas peur de faire chanter votre progéniture : promettez-lui une glace au ketchup en échange de son silence.
2. Optez pour des chaussures résistantes
Préférez toujours les crocs aux chaussons de type « doudou » (j’entends par là tout ce qui peut être doux et soyeux au toucher). Au-delà de vous apporter style et élégance, les crocs vous garantiront protection et sécurité. Alors n’hésitez plus, et allez vite vous procurer cette denrée en voie d’extinction.
3. La lampe frontale : l’essayer, c’est l’adopter !
Elle possède de nombreux bénéfices. Fini les petits orteils contre les bords du lit ou autres coins destructeurs de l’espèce humaine. Mais surtout, surtout, vous ne subirez plus jamais la désagréable expérience de marcher sur un lego : la discrétion de vos expéditions nocturnes est assurée. Bonus supplémentaire si vous êtes un voleur !
4. Ne faites pas d’enfant
Pratique et économique, cette solution est d’une efficacité redoutable. Pas d’enfants, pas de jouets. Pas de jouets, pas de lego. Pas de lego, pas de lego. Voilà un fléau éradiqué et une nation sauvée.

 

Capucine Carbajal Sanchez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s