Témoignage d’un étudiant chinois sur la communauté LGBTQ+

Nous vous présentons Jeremy, un étudiant chinois venu en Europe pour son master. Après avoir habité au Royaume-Uni puis en Irlande et voyagé dans plusieurs pays européens, il a choisi de rester en Europe pour faire son doctorat en géographie urbaine. Ouvertement homosexuel, il nous a partagé la situation de la communauté LGBTQ+ en Chine, ses impressions sur l’avenir de la Chine et sa vision de la vie européenne.

L’entretien a été réalisé en anglais, les questions et réponses originales sont disponibles en cliquant ici.

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris à votre arrivée en Europe?

La notion de ‘pensée critique’ dans l’éducation est une des choses qui m’a le plus frappé. Tout le monde vous encourage à être plus critique dans les pays européens. Je pense que cela montre simplement la différence fondamentale entre les idées d’éducation en Chine et en Occident. En Chine, la pensée critique est interdite car, en tant qu’individu, votre responsabilité est de s’intégrer à la société, de devenir une petite part de l’énorme machine nationale, et votre individualisme doit être compromis pour servir le plus grand intérêt national. Je pense que ce n’est certainement pas le cas dans l’Ouest. C’est pour dire que si les Chinois deviennent plus critiques, le gouvernement ne pourra pas contrôler la société aussi facilement et risque de perdre son pouvoir.

L’autre chose qui m’a surpris est le manque d’efficacité. En regardant le bâtiment en construction devant notre maison, il est en travaux depuis un an et n’est même pas terminé. Pour un bâtiment de cette taille, il serait déjà terminé depuis longtemps en Chine. Ce n’est pas la seule chose que j’ai remarquée. La mise en œuvre d’une politique prend beaucoup de temps, car elle nécessite l’approbation du Parlement, mais c’est quand même mieux, car elle prend en compte les intérêts des citoyens.

En général, j’ai remarqué que l’environnement naturel est bien préservé et que les gens aiment faire des activités en plein air. Le mode de vie est différent. Les européens ont normalement beaucoup plus de vacances que les citoyens chinois et savent profiter de la vie. C’est juste très décontracté.

La démocratie moderne européenne est de plus en plus remise en question. Qu’en pensez-vous?

Eh bien, je pense que ceci est juste une spirale naturelle et un processus ascendant. Vous pouvez penser maintenant que les valeurs démocratiques sont remises en question, mais je pense qu’il ne s’agit que de revers temporaires. La liberté, la démocratie et l’Etat de droit sont les éléments fondamentaux dont tout le monde peut bénéficier et qui permettent à la société de se diriger vers une direction plus juste et plus libre. L’ouest devraient défendre fermement ces valeurs.

Comment les citoyens chinois réagissent au gouvernement chinois?

Je dirais que la majorité des citoyens chinois sont très satisfaits du gouvernement. La raison est que la culture et l’idéologie chinoise sont complètement différentes de celles de l’Occident. Je sais que certaines valeurs communes, telles que la liberté d’expression et la démocratie, sont au cœur de la vie quotidienne de tous ici, mais ce n’est pas le cas en Chine. L’histoire montre que la Chine n’a jamais été pleinement exposée à de telles valeurs ou idéologies, et à cause de la censure d’Internet, les Chinois ne savent pas vraiment ce qui leur manque et ils ont tendance à croire les médias appartenant à l’Etat.

Une autre raison est que le gouvernement communiste a vraiment fait beaucoup dans l’intérêt de la majorité, tel que sortir des millions de personnes de la pauvreté en adoptant des politiques bénéfiques pour les plus démunis. De plus, les progrès économiques rapides réalisés au cours des dernières décennies ont prouvé la capacité du gouvernement dans certains domaines. En bref, le parti communiste sait vraiment comment maintenir sa légitimité: en lavant le cerveau, en incitant au nationalisme et en apportant des changements visibles pour démontrer ses capacités.

Qu’est-ce que Xi Jinping a accompli pour aider la Chine?

Il a changé la structure économique et a éliminé le problème de la pauvreté en Chine. Il a mis en œuvre des politiques qui ont créées de nombreuses possibilités d’emploi et construit de nombreux appartements pour permettre aux personnes de vivre dans des conditions plus modernes en 2012.

Pouvez-vous expliquer comment la censure s’impose en Chine?

La censure en Chine n’interdit pas seulement les informations médiatiques étrangères, les sites Web et les réseaux sociaux tels que Youtube et Facebook. Tous les mots sensibles qui pourraient heurter la sensibilité du gouvernement ne sont pas autorisés à être publiés en ligne et vous ne pouvez pas écrire un blog critiquant les politiques du gouvernement. La censure signifie qu’une force de police Internet surveille la situation en ligne. Tout peut devenir un sujet sensible dès qu’un certain nombre d’individus manifestent un signe d’insatisfaction: abus sexuels des enseignants sur les enfants à l’école, nourriture toxique trouvée à l’école, publicité sur des médicaments qui ont trompé des dizaines de milliers de personnes, etc. Lorsque de telles informations sont révélées en ligne et que les gens commencent à se plaindre et à critiquer le gouvernement, la police va contrôler ces sujets en ligne et empêcher toute escalade. En règle générale, le grand public se tait quand la répression a lieu, sinon vous pourriez être menacé ou même arrêté par les autorités.

Ce qui est amusant, c’est que, grâce au lavage de cerveau effectué par le gouvernement, j’ai retrouvé autour de moi quelques-uns de mes amis, qui ont le même âge que moi, qui ont fait des études supérieures et qui croient sincèrement que la censure est une bonne chose. Dans la mesure où cela est dans « l’intérêt national », ils pensent que l’Occident tente de renverser le régime communiste et que la censure permet d’empêcher l’infiltration des valeurs et des idéologies occidentales.

Quelles sont les atteintes à la vie privée en Chine?

Vous devez utiliser votre carte d’identité pour accéder à tous les services et installations, tels que l’achat d’une carte SIM, l’achat d’un billet de train, l’enregistrement sur un réseau social, la réservation dans un hôtel, etc… Cela signifie qu’importe où vous allez, vous êtes toujours sous la surveillance des autorités. Conjugué au système de crédits sociaux, ce système porte atteinte à la liberté des gens de faire quoi que ce soit, et vous devez faire attention à chaque mot que vous prononcez dans la vie réelle et en ligne.

Comment la communauté LGBTQ+ est-elle reçue? Quels sont les combats quotidiens?

Si le gouvernement découvre que vous êtes homosexuel, vous ne faites face à aucun chef d’accusation, car tant que vous le gardez pour vous, ça va. Mais, si vous voulez organiser une activité/faire un discours à ce sujet, ce sera différent. Tous les livres, sites internet ou émissions de télévision relatifs aux LGBT ont été censurés, si bien que la plupart des gens ne connaissent absolument pas ce groupe et que certaines personnes croient naïvement que les LGBT sont une épidémie de la culture occidentale. Pour ce qui est de sa lutte, je pourrais vous donner beaucoup d’exemples puisque j’étais bénévole dans l’asspcoation LGBT de mon université.

Premièrement, il existe une organisation composée des parents de la communauté LGBT. Ils visent à réunir les familles LGBT et ces parents souhaitent réellement faire quelque chose de bien pour leurs enfants. En 2017, quelques parents se sont rendus sur un marché célèbre de rencontres à Shanghai. C’est un endroit où tous les parents qui souhaitent trouver un rendez-vous à l’aveugle pour leurs enfants viennent se rencontrer. Au bout de 15 minutes, un groupe de policiers est arrivé, a arrêté ces parents et les a détenus pendant quelques jours sans aucune accusation.

Un autre exemple est celui de l’année dernière à Beijing. Au cours du mois LGBT, un groupe d’étudiants universitaires a interviewé des passants dans les rues. Ils visaient à informer davantage de gens du mois LGBT et de leurs droits. Une lesbienne brandissait un drapeau arc-en-ciel lorsqu’un groupe de policiers est arrivé et a ordonné à ces étudiants de cesser d’interviewer dans la rue et de partir immédiatement. Les étudiants ont refusé, alors la police a commencé à frapper la jeune fille. Je voulais dire coups de pied et coups de poing. Ces étudiants ont été arrêtés. Il n’y a eu aucune nouvelle à ce sujet plus tard. Toutes les informations relatives à cela ayant été instantanément bannies d’internet, aucune discussion n’a été autorisée. Pour clarifier, j’ai vu la vidéo moi-même sur Twitter.

Un troisième exemple remonte à décembre 2018. Dua Lipa a donné un concert à Shanghai au cours duquel une fille a sorti un drapeau arc-en-ciel et a commencé à l’agiter. Immédiatement, un agent de sécurité est venu et lui a demandé de ranger le drapeau. Elle a refusé et a immédiatement reçu un coup de poing au visage par le garde, et d’autres gardes se sont rassemblés pour aider à frapper la jeune fille. J’ai moi aussi vu la vidéo sur Twitter. En fait, je ne connaissais pas cet incident avant d’avoir accidentellement vu le message de Dua Lipa sur Instagram. Et encore une fois, tous les mots sensibles liés à cela ont été interdits sur internet.

Enfin, en mai 2019, Taiwan a légalisé le mariage homosexuel et est devenu le premier pays d’Asie à le faire. De telles informations se répandaient dans le monde entier alors qu’en Chine continentale, peu de gens le savaient, car les principaux médias ont choisi de ne pas en parler avec l’intention de ne pas laisser les gens exposés à de telles actions progressistes.

La Chine n’est jamais une société civile, elle a toujours été autoritaire et toutes les réformes et politiques sont imposées de haut en bas. Aucune initiative ascendante ne fonctionnera en Chine. Toutes les manifestations et grèves sont illégales à moins d’obtenir l’autorisation du gouvernement. Bien entendu, le gouvernement ne permettra jamais que cela se produise. Il n’y a donc littéralement eu aucune manifestation après celle de la place Tiananmen.

Les conditions de travail en Chine sont-elles en train d’empirer ou de s’améliorer?

La tendance actuelle en Chine est le « 996 », ce qui signifie travailler de 9 heures à 21 heures, 6 jours par semaine. C’est devenu une norme sociale dans des domaines tels que l’informatique, la comptabilité, la finance, l’ingénierie et la construction, car presque toutes les entreprises veulent exploiter leurs employés et la loi n’est jamais efficace pour la protection des droits des travailleurs.

Une autre raison est qu’il n’existe pas de véritables syndicats en Chine, de sorte que chaque individu est faible et impuissant par rapport à ses employeurs. Pourquoi n’avons-nous pas de syndicats de travailleurs? Parce que le gouvernement ne le permet pas et que l’on dit aux gens d’être obéissants dès l’éducation précoce. Très peu de gens choisiraient de s’unir et de s’opposer à cette norme sociale horrible. Ce n’est pas seulement en Chine, mais également dans d’autres économies développées comme la Corée du Sud, le Japon et Hong Kong où la surcharge de travail et les heures supplémentaires sont courantes. Je pense que cela a quelque chose à voir avec la culture traditionnelle et la façon de penser des gens.

Pensez-vous que la situation en Chine va changer?

Je pense que la situation empire. Xi Jinping a changé le mandat présidentiel: auparavant, vous ne pouviez pas faire plus de deux mandats, mais maintenant, c’est indéfini. Certaines personnes sont en faveur de cela parce qu’elles pensent que c’est un bon président.

 

Propos recueillis par Lucile

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s