Top 10 des profils Tinder

« Parce que c’est toi, parce que t’es là, je n’ai plus peur du dimanche soir » disait l’autre. Qu’est-ce que le dimanche soir a de si effrayant pour qu’on ne veuille pas rester seule ? N’en déplaise aux romantiques convaincus et aux fleurs bleues ; vous ne parcourez pas Paris, vagabondant à la recherche de votre âme sœur. Comme une grande partie de vos congénères qui n’osent l’avouer, vous vous apprêtez à sauter le pas… et à télécharger Tinder.

Mesdames, afin d’éviter toute expérience fâcheuse ou conversation incommode, l’un des reporters de la Pravd’Assas s’est rendu sur le terrain miné des applications de rencontre afin de vous dresser une liste des spécimens récurrents et vous présenter un top 10 préventif.

*Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existées est purement fortuite.

 

1. L’humoriste raté

Cet amphibien est l’une des espèces les plus courantes. Plagiat ou inspiration créative, il est l’auteur de terribles jeux de mots et sait instaurer le malaise dans vos discussions. L’humoriste raté est souvent accompagné d’images étranges ou compromettantes visant à faire rire sa victime.

« Jadis dompteur d’éléphants cherche de nouveaux défis à relever » ; « je suis disponible au rayon frais » ; « mihommemichatmilkshake ».

 

2. L’exigeant candidus

Tel un enfant à l’approche de Noël, l’exigeant n’hésite pas à rédiger une longue liste des qualités nécessaires et indispensables que doit posséder sa promise (naïf, ce dernier croit encore au Père Noël).

« Je cherche avant tout une fille qui soit spontanée, jolie, naturelle, gentille, franche, sincère, attentionnée, taquine, souriante, douce, qui me comprenne d’un simple regard, sur qui je puisse compter et partager plein de moments de complicité. Aussi de l’humour et un brin décalée ».

 

3. «Chui Bo»

Individu généralement adepte de la salle de sport qui s’apparente en tout point aux critères de beauté actuels. Vous le trouverez souvent : torse-nu sur des selfies ; en présence d’une BMW ; un verre de vin à la main au bord d’une piscine ; en maillot le corps luisant devant un paysage de rêve. Adepte du « just for fun » ou « pas de prise de tête ».

 

4. Narcisse

De la famille du « chui bo », le Narcisse ne possède pas forcément les qualités physiques inhérentes à son cousin. Néanmoins il saura vous rappeler le sang qui coule dans ses veines.

« Je suis encore plus beau en vrai » ; « Afin d’assurer une certaine réciprocité merci d’être : belle, intelligente, cultivée et éduquée » ; « 1m88 : tu trouveras difficilement mieux ».

 

5. Le loveur

Égaré sur ce réseau social déshumanisant, le loveur se démarque par sa (supposée) « sincérité » et sa « candeur ». Ce dernier a régulièrement recours à un certain nombre de clichés, stéréotypes romantiques et autres procédés dont fait partie le copier-coller de phrases sur Internet. Le mythe de la moitié étant l’un des plus mobilisés (n’en déplaise à Platon).

« On dira à tes parents qu’on s’est rencontrés dans une bibliothèque » ; « Cherche la future mère de mes enfants : proposez des prénoms » ; « âme perdue, forte récompense à qui la retrouvera ».

 

6. Le désespéré

A court de moyens de séduction, cet expert marketing en puissance puise dans des atouts matérialistes infaillibles. Dans un cas d’évolution très avancé, ce dernier joue sur le pathos et tente de susciter le peu de compassion qui sommeille en vous.

« Riche rentier cherche une fille pour gérer sa fortune » ; « j’ai une carte UGC-MK2 illimité et Fitness park !! » ; « c’est mon anniversaire putain… et je suis célibataire putain… allez là… »

 

7. Le mystérieux amateur de BDSM

Aucune photo de votre interlocuteur n’apparaîtra si ce n’est un cliché de Christian Grey ajustant sa cravate.

« Nous sommes un groupe d’hommes âgés de 23 à 40 ans. Nous recherchons une jeune fille adepte de pratiques BDSM pour venir participer à des réunions régulières entre adultes consentants. Pas de code d’alerte ici : non-expérimentées s’abstenir ».

 

8. Le « on n’attend pas Patrick » des sites de rencontre

Sa stratégie se base sur le fameux proverbe « qui ne tente rien n’a rien. » Non caractérisé par sa finesse et son tact, ce spécimen en chaussettes/sandales habitué des Tuche, a tout pour plaire aux adeptes de la « beaufitude ».

« Raclette ou levrette ? » ; « baisse ta culotte, c’est moi qui pilote ».

 

9. Le candidat

Entretien d’embauche ou oraux d’admission semblent être le milieu de vie de ce mammifère. Parfois nerveux, timide ou peu sûr de lui, il tente toutefois de mettre ses qualités en avant (au prix d’un résultat maladroit). Cependant, si vous le rencontrez dans son état de confiance absolu, ce dernier se révèle alors être le futur candidat des présidentielles.

« Un peu fou mais promis je suis gentil ^^ » ; « J’ai Netflix, un appart bien situé, un bon job et des mains chaudes par toute météo » ; « Tes parents te saoulent car tu es encore célibataire ? Tes voisins font trop de bruit ? Alors je suis l’homme qu’il te faut ».

 

10. Le mec normal ? 

Toujours à la recherche…

 

Par souci de transparence, la majorité des profils sont des produits d’appellation d’origine contrôlée (indiquée par les émojis drapeaux) dont la taille (et parfois le poids) figurent dans les premières informations majeures.

Ce top 10 est une liste non-exhaustive des phénomènes que vous êtes susceptible de rencontrer. C’est pourquoi la rédaction se dédouane de toute responsabilité concernant une éventuelle revendication.

Et vous ? Lequel avez-vous déjà rencontré ? Ou peut-être vous reconnaissez-vous dans l’un d’eux ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s