Une leçon d’Histoire de France

10h14, le réveil sonne avec ardeur en ce dimanche de janvier. Tons gris siphonnant le ciel bleu, c’est finalement la grisaille qui l’emporte au cours d’un combat acharné. La journée s’annonce insipide, maussade et prosaïque dans cet horizon fangeux. Je contemple alors depuis mon bureau les nuées de ces gouffres amers quand soudain, les cris grinçant du téléphone me rehaussent.

Une invitation dans les couloirs de l’histoire de France m’attend paisiblement au Théâtre de Poche à Montparnasse. C’est alors que ma journée s’égaie progressivement, dans le néant son caractère ténébreux.

14H30, le spectacle commence…

Une leçon d’histoire de France, c’est ainsi que Maxime d’Aboville a choisi d’intituler son oeuvre. Formé à la Birmingham Theatre School après avoir été reçu au concours d’avocat, l’artiste nous livre un monologue plein d’humour en deux parties : la première s’étend de l’an Mille à Jeanne d’Arc tandis que la deuxième se poursuit jusqu’au Roi Ssoleil.

Armé seulement d’une carte de l’Ancienne France, d’un morceaux de bois en guise de baguette et d’une voix rocambolesque, Maxime d’Aboville nous lègue une histoire palpitante et objective de l’histoire de nos ancêtres. Hugues Capet, Charles VI le fou, les Plantagenêt, Jeanne d’Arc ou encore Henri IV, Maxime d’Aboville ne laisse rien au hasard. S’inspirant des plus grands auteurs empruntant tantôt à Dumas, Hugo, Michelet mais aussi Saint Simon, ce dernier présente avec un souci du détail les grandes étapes de la construction française.

Alimenté par des anecdotes humoristiques et des questions orales tout au long de la pièce, le comédien crée un univers ludique autour de notre histoire.

Hélas ! Toutes les belles choses ont une fin…

Maxime d’Aboville a bouclé sa dernière représentation récemment. Mais heureusement, il prit le soin de publier les deux tomes de sa « Leçon d’histoire de France » qui n’excèdent guère 60 pages pour les bibliophobes.

En attendant qu’il revienne avec une nouvelle création, n’hésitez pas à lire ses œuvres !

 

 

Lucas Valentin

 

Erratum (27/02/20) : Après avoir échangé avec le comédien, celui-ci nous a indiqué qu’il se produira à nouveau à partir 29 février, toujours au Théâtre de Poche.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s