La Pravda y était… Au premier meeting de Révolution Permanente

« Pendant que certains ne cessent de parler d’immigration, discutons de la lutte anticapitaliste, de l’écologie et soutenons les travailleurs », au meeting d’Anasse Kazib à Paris, le parti Révolution Permanente lance sa campagne présidentielle. La Pravda, avec @Onparledevous2022 y était.

Affiche de campagne à l’entrée du meeting

« La voix d’Anasse Kazib, en tant que fils d’immigré et figure du mouvement anti-capitaliste, est la meilleure » pour porter les idées du parti. Ce jeudi 21 octobre, à l’entrée de l’espace Mas du XIIIème arrondissement de Paris, Eddy, jeune étudiant de vingt-trois ans, ne cache pas son enthousiasme quelques minutes avant le début du meeting de lancement de la campagne présidentielle d’Anasse Kazib. 

Donnant de la voix et agitant des drapeaux à l’effigie du parti d’extrême gauche et de son candidat, la foule était également présente : près de cinq cents personnes s’y étaient retrouvées. Aucun drapeau français ne flotte dans la salle. Habituellement chantée à la fin des meetings des candidats à l’élection présidentielle, la Marseillaise n’a pas été reprise par les soutiens de Révolution Permanente afin de conclure le lancement de la campagne.

Une image contenant personne, plafond, debout, gens

Description générée automatiquement

Les thèmes principaux de ces militants sont les violences policières, la lutte anticapitaliste, une juste répartition des richesses, et le soutien aux palestiniens. 

Assa Traoré, à la tête du comité « La vérité pour Adama Traoré » – qui se bat pour faire reconnaître « la responsabilité des gendarmes de Persan » dans la mort de son frère Adama le 19 juillet 2016 – était présente au meeting. Elle a témoigné de son soutien à Anasse Kazib.

Heureux de lancer officiellement sa première campagne présidentielle, Anasse Kazib, cheminot et syndicaliste SUD Rail à la Gare du Bourget souhaite « aller jusqu’où » son parti « peut aller ». Son engagement dans la campagne n’a « pas de limites ».

« Nous devons nous réveiller, avoir un impact et faire barrage à Éric Zemmour », trop présent sur les plateaux télévisés selon Elisa, étudiante en droit public à la Sorbonne qui assiste à son premier meeting politique. Elle s’y est rendue accompagnée d’une amie, étudiante à Paris II et de son frère, étudiant en géographie qui se réclame « en accord avec les idées » véhiculées par Révolution Permanente. Les trois intéressés estiment qu’Anasse Kazib peut être la voix des militants de gauche « déçus » de la politique des partis traditionnels.

Elisa, étudiante à Paris I en master 2, son amie membre de Paris II, et son frère

Andri, surveillant dans un collège et membre du comité « Justice pour Gay Camara » espère que la campagne présidentielle sera l’occasion de porter au débat le sujet des violences policières, « réalité vécue par de nombreux jeunes issus des quartiers populaire et ces jeunes n’ont pas attendu les gilets jaunes pour les subir » selon ce jeune militant. 

Une image contenant texte, personne, homme, debout

Description générée automatiquement

Andri et un militant

Il souhaite qu’Anasse Kazib, sensible à cette question, place cette problématique comme thème majeur de sa campagne présidentielle.

Si le parti Révolution Permanente est très actif auprès des jeunes, de nombreux quarantenaires déçus par le parti socialiste mais également par Jean-Luc Mélenchon étaient présents. Savine Bernard, ancienne élève de la Sorbonne et avocate en droit du travail pour la défense des salariés et des syndicats de salariés est impressionnée par « le travail de terrain incroyable » réalisé par Révolution Permanente et son candidat. Le fait qu’ils « défendent sur le terrain » les droits des salariés les rend légitimes à porter la voix des électeurs de gauche. Ancienne électrice de Jean-Luc Mélenchon en 2017, elle espère que cette élection sera l’occasion « d’éjecter l’extrême droite… un grand programme » et de se saisir du thème épineux de la « défense des quartiers populaires ». Elle assure néanmoins qu’en cas de présence d’un candidat d’extrême droite au second tour de la présidentielle 2022, elle ira voter pour son adversaire « pour contrer les idées d’extrême droite », comme elle l’avait fait au second tour de la présidentielle 2017.

Un salarié de Transdev, qui souhaite rester anonyme, plaide quant à lui pour une « meilleure répartition des richesses » et une « meilleure égalité salariale ». Il vise notamment l’entrepreneur Bernard Arnault dont il estime la fortune « indécente vu la situation des plus précaires dans le pays ». Il réclame farouchement la mise en place d’une économie anticapitaliste, voeu partagé par Anasse Kazib. Ancien militant insoumis, il assure qu’il votera Jean-Luc Mélenchon en 2022 si Anasse Kazib ne va pas au bout de sa candidature, mais prévient qu’il ne votera « plus jamais Emmanuel Macron, même face à l’extrême droite » si le second tour venait à opposer le président de la République sortant à la candidate du Rassemblement National ou à Éric Zemmour, très probablement candidat à l’élection présidentielle.

Assas Traoré s’exprimant face aux quelques centaines de personnes

Le barrage des cinq-cents parrainages à la candidature d’Anasse Kazib

Le candidat à l’élection présidentielle pointe du doigt l’obligation d’obtention des cinq cents parrainages qui constitue selon lui « un barrage important » pour une organisation aussi jeune que Révolution Permanente. La non-médiatisation de son mouvement qui ne fait pas « partie des grands partis institutionnels » est « désespérante ». Conscient qu’une fois « sur la ligne de départ », il souffrira d’un manque de médiatisation aux heures de grandes écoutes (« on sait qu’on me passera à 3h du matin sur France 3 région devant cinq mille personnes alors qu’Emmanuel Macron fera le 20 Heures de TF1 devant dix millions de français », il souhaite néanmoins porter des idées pour une jeunesse « très sceptique face aux catastrophes climatiques annoncées, un avenir scellé avec des riches encore plus riches et des pauvres toujours plus pauvres ».

La Pravd’Assas et @Onparledevous2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s