Parce qu’un Politicien (français) sans argent est un loup sans dents…

Nos très chers Émirs, voilà deux journalistes qui osent s’indigner du gentil copinage de la Très Laïque République Française avec les islamo-pétro-monarchies du Golfe. Ces deux ex-otages Christian Chesnot et Georges Malbrunot ont publié ce jeudi 20 octobre Nos très chers Émirs, ceux-là vont perturber l’échiquier politique – des ministres socialistes aux campagnes du FN. Tout cela teinté d’attentats islamistes et de fort soupçon de financiarisation du terrorisme. De quoi remuer nos beaux politiciens français qui quémandent sans scrupule de petites aides financières…

Ces liaisons dangereuses apparaissent au grand jour après le changement de l’ambassadeur du Qatar en France qui semble bien moins coopératif vis à vis des arrangements de nos sénateurs, députés et ministres. Que font donc ces élus de la République à solliciter Doha (la capitale du Qatar) ? Comprenons les !

Pour l’exemple, la sénatrice de l’Orne, N. Goulet serait venu mendigoter son cadeau de Noël, n’est ce pas son dû ? En effet, certains sénateurs en auraient eu tandis que, cette fois-ci, l’Orme n’aurait pas été servi, mais où va l’Égalité ? Dans le tableau, on trouve aussi Jean Marie Le Guen qui n’hésite pas, lui, d’après les deux journalistes, à faire pression sur l’ambassade : « En tant que ministre en charge des Relations avec le Parlement, je tiens tous les députés et sénateurs de mon camp, via les questions au gouvernement. Je peux bloquer des questions hostiles au Qatar, ou au contraire les alimenter. Mais je n’ai pas à le faire gratuitement ». Quelle belle République corrompue !

Jack Lang (président de l’Institut du Monde Arabe) et Dominique de Villepin demanderaient tout bonnement des places en first ou en business lors de leurs voyages.

Au Front National, les relations sont moins prononcées – programme oblige -, mais cela n’empêche pas la Présidente Marine Le Pen de rencontrer en mai 2015 le président al Sissi au frais des Émirats arabes unis.

Les politiques d’influences des monarchies du Golfe sont infiniment discutables, certes, mais nous n’y pouvons pas grand chose. A contrario de nos élus. De gauche comme de droite, il semble que nos politiciens n’aient pas une profonde attache à la cohérence de leurs idées. Un dualisme politique, où il s’agit, d’une part, de pointer du doigt publiquement les financements occultes de mosquées et du wahhabisme et, d’autre part, une « coopération » sans vergogne qui s’apparente à une attirance pour l’opportunisme et la corruption. Notez que cette attirance est assez universelle et que ces cadeaux offerts font -pour une fois- l’unanimité dans l’ensemble de la classe politique française.

(Regardez donc les poignets de vos ministres, Vous y trouverez là les présents sinistres.)

Par Stanislas de Redoul, Rédacteur à la Pravd’Assas


La Pravd’Assas est aussi sur Facebook :

https://www.facebook.com/lapravdassas/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s